Morphine

B-Sides & Otherwise

B-Sides & Otherwise

 Label :     Rykodisc 
 Sortie :    mardi 23 septembre 1997 
 Format :  Compilation d'inédits / CD   

Rykodisc, la maison de disque originelle de Morphine a certainement bien géré la cession de ses petits protégés à la concurrence puisque quelques semaines après Like Swimming apparaissait dans les bacs cette compilation d'inédits de la bande à Mark Sandman, retraçant ses expérimentations les plus ardues restées jusqu'alors au placard. 12 titres ont ainsi été relancés, issus de sessions live, de bandes originales de films ou de faces B (15 mêmes dans l'édition japonaise). Le résultat est assez disparate. 'Comme souvent dans les compilations d'inédits' me direz-vous, mais ici, ce sentiment est particulièrement exacerbé, notamment parce que le Morphine qu'on nous donne à écouter est ici totalement différent du Morphine que nous pensions connaître. Pas de pop bluesy sur une bonne moitié du disque, avec des thèmes parlés sur une musique étouffante et expérimentale. Bien difficile d'y accrocher quand on s'attendait à retrouver des sessions inédites de Cure For Pain, comme le disait l'accroche promotionnelle du disque.

On retiendra tout de même quelques petits plaisirs comme les versions live (issues de session radio) des très belles pièces "Have A Lucky Day" et "All Wrong") ou les plus originaux "Sundayafternoonweightlessness", "Pulled Over The Car" et le très bel acoustique et instrumental "Bo's Veranda" (B.O. de Get Shorty).
Tout ceci reste tout de même du Morphine assez marginal, qui ne devrait plaire qu'aux puristes et aux fans de Mark Sandman.


Pas terrible   9/20
par Sinoc


 Moyenne 13.00/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 03 août 2008 à 18 h 02

Morphine est un groupe vraiment particulier, puisant son inspiration en grand écart entre un rock-bluesy-jazz assez traditionnel et une approche plus expérimentale et minimaliste du son ; se souvenir de l'utilisation du saxo et de la basse (à 2 cordes !).
La discographie de Morphine est assez inégale, Cure For Pain étant leur meilleure production à mon avis : album inspiré, magique, presque suspendu au dessus de ce qu'il se faisait souvent à cette époque : du gros son, puissant, viril et boutonneux. Morphine sort évidemment du lot.

B-sides & Otherwise est véritablement la face cachée et secrète de Morphine (bien plus qu'une faiblarde et pauvre face B) où l'on confirme l'intérêt du groupe pour l'expérimentation et sa passion pour un jazz sombre et oppressant façon hard bop ("Kerouac"). Cet album nous montre que nous sommes face à un groupe mure et cultivé de part les références des textes. Ce disque présente aussi Morphine comme un très bon groupe en concert sur les quelques titres live (écouter le terrible désenchanté "I Know You - Part Two") ; grace aussi peut être à la bonne qualité d'enregistrement (contrairement au médiocre live officiel du groupe à Detroit).
Pour terminer, les titres de cet album semblent très proches de l'univers cinématographique et l'on pourrait imaginer aisément certains morceaux utilisés pour la BO d'un road-movie moderne.

B-sides & Otherwise permettra de faire le tour de la molécule contre la douleur (morphine) en découvrant une facette plus sombre et aventureuse du groupe.
Parfait   17/20







Recherche avancée
En ligne
57 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Les téléchargements et vous...