Morphine

Yes

Yes

 Label :     Rykodisc 
 Sortie :    mardi 28 février 1995 
 Format :  Album / CD  Vinyle  K7 Audio   

Ce trio bostonien applique une formule originale et efficace, mélange de basse deux cordes, saxo parfois velouté, parfois survolté et riffeur, et de drums jazzy alliés à une voix de crooner, rappelant celle de Morrissey, de feu Mark Sandman.

Ca comence très fort, assez rock, sur "Honey White" où le saxo impose un riff décapant ; puis l'atmosphère se fait plus cool, plus jazz, sur le deuxième titre "Scratch". Et cette alternance prévaudra jusqu'au dernier titre de cet excellent album truffé de morceaux forts, comme "Radar", "Whisper", "Super Sex" ou encore "Sharks".

Un groupe à part, à la production très précieuse.


Très bon   16/20
par Thurstonwill


 Moyenne 16.00/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 26 juillet 2008 à 23 h 03

Une bonne bûche dans l'insert et "Honey White" démarre vivement ce Yes plus échauffé que son prédécesseur qui donne à rêver à des instants crapuleux devant une cheminée. Un verre de whisky pour étourdir les sens ne serait pas de trop pour le sulfureux "Super Sex" (autre moment fort) empli des barrissements orgasmiques du double saxophone de Dana Colley et d'une jouissance vocale de "feu" Mark Sandman. Il est bien clair que hormis les morceaux cools et délicieux tels que le jazzy "Scratch", "Yes" ou l'acoustique final "Gone For Good" où Sandman semble mal dissimuler une douleur sentimentale, Morphine met la gomme : les passages secouants de "Sharks" et l'écrasant "Free Love", autre morceau barrissant, sont des preuves de plus. L'insert tire toujours aussi bien. Le whisky quant à lui a vieilli mais reste néanmoins parfumé.
Très bon   16/20







Recherche avancée
En ligne
74 invités et 1 membre :
X_Plock
Au hasard Balthazar
Sondages
Les téléchargements et vous...