Knut

Alter

Alter

 Label :     Hydra Head 
 Sortie :    mardi 23 mai 2006 
 Format :  Tribute / CD   

En voilà un beau cadeau d'anniversaire ! Pour fêter ses (déjà) dix années d'activisme bruyant et forcené, Knut voit apparaître une compilation dans sa discographie sous l'impulsion de son label. Mais évidemment Hydra Head Records ne se laisse pas séduire par l'idée de la publication d'une vulgaire compil' d'une dizaine de titres plus ou moins représentatifs de l'oeuvre du groupe agrémentée d'un fameux inédit qui se révèlera rapidement bien fade.
Non, cet Alter est en réalité une compilation de remixes des morceaux de Knut réalisés par des artistes aussi divers et variés que talentueux. Au menu: quatorze titres de Knut complètement malaxés, triturés et passés à la moulinette expérimentale de (entre autres) Dälek, Mick Harris, KK Null (des fous furieux de Zeni Geva) ou même Justin Broadrick, pour les plus célèbres. Voilà une initiative intéressante !

Le répertoire des Suisses est donc revu de fond en comble, certes, mais à aucun moment il ne perd de sa violence, de son agressivité ni même de son intensité. D'un hardcore joué toutes griffes dehors, nous voilà en présence de morceaux devenus beaucoup plus atmosphériques mais pas plus apaisés pour autant; ou beaucoup plus électroniques et synthétiques (même si les travaux de Francisco Lopez ou de KK Null sont là pour me faire mentir). Y'a pas à dire, autant du Knut pur et dur cela tient de l'excellence et de l'expérience physique, autant Knut assaisonné à la sauce electro-indus-ambiant-drone doom, cela reste tout aussi excitant et angoissant à la fois. La forme est différente mais le fond est heureusement resté le même.
Ces remixes explorent ainsi les créations musicales du groupe helvétique depuis ses débuts mais ne défrichent pas le tonitruant Terraformer puisque ces créations ont vu le jour en 2004. Bastardiser mais surtout Challenger tiennent donc le haut du pavé. Pour autant certains titres ont pris un sacré coup dans la gueule, et les guitares sont parfois totalement éclipsées par les machines à l'image du très bon "Repressed Babylon" signé Ad's, mais cette démarche renforce plus les qualités de compositions du combo qu'elle ne les dessert.
C'est un réel plaisir que de (re)découvrir Knut sous un nouvel angle. Rien n'est dénaturé mais chacune des quatorze pistes est remplie d'une saveur inédite. C'est un délice de constater que l'œuvre du groupe helvétique se déguste aussi bien à grand coup de riffs acerbes et ultra-violents qu'à grand renfort de beats élecroniques sur fond de nappes hypnotiques, à la manière de la version de "El Nino" fournie par Seth Svollensen. Et comment ne pas citer Justin Broadrick qui réalise un somptueux "H/Armless" (encore une fois emprunté à Challenger), qui voit sa durée doublée mais qui ne perd pas une seule once de sa tension étouffante au cours de ces six minutes chaotiques et lancinantes. Et cette réussite d'ailleurs sera la même pour Mick Harris, Dälek ou Spectre...

En d'autres termes, Alter est un véritable hommage rendu par certains noms plus ou moins prestigieux du milieu underground, indus et/ou électronique, à une formation devenue l'une des figures emblématiques de Hydra Head Records, et manifestement en passe de laisser une marque indélébile dans le paysage hardcore actuel. Knut se savoure donc à toutes les sauces, Alter en est la preuve !
Encore une fois, merci Hydra Head !


Très bon   16/20
par X_Jpbowersock


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
95 invités et 3 membres
Dale
Pab
NicoTag
Au hasard Balthazar
Sondages
Parmis ces biopics musicaux, lequel préferez vous ?