Heliogabale

Mobile Home

Mobile Home

 Label :     Prohibited 
 Sortie :    1999 
 Format :  Album / CD   

'A baby is not a weight and a lover is not a weight...' commence-t-on à lire dans le dépliant du bien nommé Mobile Home, troisième album à la tonalité post-rock, jazz et amniotique. Un swing chaloupé dorlote, les sensations laissent des impressions de flotter. Un orgue, samples et des sons électroniques (déjà quelque peu présents dans le précédent album) profitent de la place libérée par l'aura noisy du groupe mise en veilleuse : les jazzy "Oval" et "Gutted" (avec la présence d'Eugene Robinson d'Oxbow), les ambiances cliniques de "Instant One" et "Mermaids", mais aussi dans une fusion entre jazz lancinant et noise atténuée de "Bubble Space Of A Dream", où il n'est pas sans se rappeler Björk dans la façon de chanter de Sasha Andrès alors en attente d'un heureux évènement pendant la gestation du disque. Toutefois, il est à noter que la guitare de Philippe Thiphaine offre quelques hennissements de plaisir sur "Very Dead Man" et qu'un début de séisme non crédité se signale dans les abysses du disque.

Si ce troisième album se présente comme le plus faible des parisiens selon certains, il s'en ressent aussi comme le plus serein. La maternité venante de Sasha Andrès a comme influé sur l'évolution musicale d'Heliogabale.


Bon   15/20
par Pascha


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
141 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Finalement, au vu des projets nés après leur désunion, vous êtes très content qu'ils aient splité:


At The Drive-In
Atari Teenage Riot
Big Black
Black Flag
Diabologum
Faith No More
Fu Manchu
The God Machine
The Murder City Devils
Refused