Arctic Monkeys

Who The Fuck Are Arctic Monkeys ? EP

Who The Fuck Are Arctic Monkeys ? EP

 Label :     Domino 
 Sortie :    lundi 24 avril 2006 
 Format :  Maxi / CD  Vinyle   

A peine trois mois après la sortie de Whatever People Say I Am, That's What I'm Not, Arctic Monkeys prend le risque de sortir un nouvel EP, avec quatre nouvelles chansons (ainsi que "The View From The Afternoon", qui était déjà sur l'album).

Mais considèrent-ils cela comme un risque ? Dans l'esprit d'Alex Turner, il me semble que c'est plutôt une provocation, une bravade lancée aux critiques anglais, dont les éloges dithyrambiques embarrassent le groupe au plus haut point. Dans la chanson éponyme du disque, "Who The Fuck Are Arctic Monkeys", Alex donne presque l'impression qu'il souhaite que les critiques détruisent ce qu'ils ont créés il y a quelques mois, et que le public anglais se désintéresse un peu. Trop de pression pèse sur ces quatre jeunes hommes, à peine sortis de l'adolescence. Dans cette chanson donc, Alex chante "Tout le monde a son cd / Et fait comme on lui dit / Vous m'avez presque fait perdre la foi" ou encore "Je ne suis pas fâché, je suis juste déçu" et défie enfin les critiques par un "Bring on the backlash" - pour lequel je ne trouve pas de traduction classe mais qui veut dire en gros 'Acharnez vous sur nous maintenant si ça vous amuse'.
Mais si Arctic Monkeys espérait décevoir les critiques, alors ce disque est un échec. NME (qui les a découverts) termine sa critique élogieuse du nouvel EP par "Désolé, Alex, mon pote. Tu ne t'en tireras pas si facilement."

Alors, que vaut ce disque ? De l'or ! Pour donner une idée, "The View From The Afternoon", qui était sur le LP, est à mon sens la moins bonne chanson. Les quatre autres sont meilleures que beaucoup de chansons de l'album. En particulier "Despair In The Departure Lounge" rappelle "Riot Van", mais en plus sensible et en plus lyrique; "No Buses" fait un peu penser à "Mardy Bum", une des meilleures chansons du LP. Et les paroles, toujours aussi subtiles, disent tant en si peu de mots, que certains crient à la conspiration: un gamin de cet âge peut-il vraiment écrire comme ça ?

Pour conclure, à mon sens, cet EP atteste que les plus belles perles de l'album n'étaient pas qu'un coup de chance, et qu'Arctic Monkeys peuvent signer autant de chansons de la carure de "A Certain Romance" qu'ils veulent à condition que les britanniques relâchent un peu la pression. Espérons qu'Alex ait tort quand il chante "Et dans cinq ans dira-t-on 'Mais qui sont Arctic Monkeys ?'".


Parfait   17/20
par Lapinot


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
323 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Fermez les yeux, je vous dis "Musique", vous voyez :