Dirty Three

Cinder

Cinder

 Label :     Touch And Go 
 Sortie :    mardi 11 octobre 2005 
 Format :  Album / CD   

Sur cet album, les géniaux australiens nous offrent pas moins de dix-neuf titres et étoffent leur instrumentation ; un bouzouki, un banjo, une basse et un piano font leur apparition ici, en plus de la 'formule magique' chère au trio : violon / guitare / batterie. Sur le superbe "Doris", on a même droit à une cornemuse pour un morceau entre celtique et guitare rugissante, et au chant de Chan Marshall (alias Cat Power) sur "Great Waves".
Pour le reste, la grace instrumentale et la maitrise sont de mise sur dix-sept titres constituant autant de voyages sonores, rêveurs ou plus agités, forts en émotions et toujours affublés de ces superbes parties de violons signés Warren Ellis.
Pratiquement aucun des morceaux n'excède les trois minutes ... et cela suffit à élaborer une alchimie sonore hyper prenante, à faire naitre de ces entrelacs de sons des petits bijoux instrumentaux formant un album qui, bien qu'instrumental, n'en offre pas moins une belle diversité et un vaste panel d'émotions, une certaine mélancolie aussi.
Un album qui exige un effort d'écoute, mais le voyage qu'il propose est si beau que le jeu en vaut la chandelle.
Splendide !


Parfait   17/20
par Thurstonwill


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
74 invités et 1 membre :
Happy friday
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans quelle tranche d'âge vous situez-vous ?