Polar

1

1

 Label :     How I Feel 
 Sortie :    1996 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Le premier album de Polar, appelé simplement "1", est un déchirement de l'âme.
De son âme. Ce gars là n'a aucune pudeur : il nous expose ses pensées les plus noires et les plus désespérées à travers 13 chansons entre folk et lo-fi, enregistrées dans sa cuisine, quasiment toujours seul avec sa guitare accoustique. C'est émouvant, c'est poignant, c'est bouleversant. Mais contrairement à Lou Barlow ou autres Smog, la souffrance de Polar est telle qu'elle l'épuise, qu'elle le vide complètement de toute énergie et de tout signe d'optimisme.
Polar nous éblouit, nous démontre que la torture psychologique et la déprime peuvent n'avoir aucune limite : et c'est grandiose.


Parfait   17/20
par X_Shape104


 Moyenne 18.00/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 04 juin 2006 à 13 h 33

Ayant peur de voir cet artiste trop intéressant pour être laissé de côté perdu dans la masse des artistes estampillés 'X-Silence Approved', je me permets d'abonder dans le sens de X_Shape104 pour encenser ce premier album à fleur de peau, minimaliste à l'extrême mais touchant.

J'ai personnellement découvert Polar dès la sortie de ce premier disque, pourtant rare, grâce à plusieurs concerts et une programmation annoncée aux Eurockéennes de Belfort. Tombé sous le charme dès la première écoute, je me suis permis de le faire découvrir de ci de là, avec une réussite pas toujours au rendez-vous. En effet, il est nécessaire de préciser que ce disque peut potentiellement diviser. Entre ceux qui lui reproche d'être un disque d'amateur, avec un son pas toujours parfait et des titres tellement simples qu'on croirait pouvoir les écrire à notre tour dans la nuit, et ceux, peut-être plus curieux, qui lui trouvent un sens de la mélodie et de la tendresse douce-amère exceptionnels, difficile de faire son choix.

Définitivement, je me range dans la deuxième catégorie. Déjà, à la base, des titres dépouillés guitare acoustique/voix m'ont toujours attiré. Mais là, il y a encore plus. Un sentiment de fragilité, si dur à faire passer dans une musique, est présent de la première à la dernière piste ; une forte originalité, autant dans le ton que dans l'approche, apporte une fraîcheur incroyable, dans le sens ou on a jamais entendu un truc pareil sur disque. Polar semble être un ermite de la musique, pas prétentieux, timide, opportun, un type qu'on voudrait rencontrer pour un petit boeuf au chaud de la cheminée du salon. Un type avec qui on se sentirait bien, pas écrasé, tout simplement en phase.

Sur des titres comme "Pain" ou "Could I Be A Killer ?", toute la sensibilité de l'artiste est donnée à l'auditeur. Personnellement, je suis ébloui par autant de majesté et de simplicité. Alors, définitivement, bravo l'artiste.
Exceptionnel ! !   19/20







Recherche avancée
En ligne
285 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Pour toi, la réponse à la grande question sur la Vie, l'Univers et le Reste est :