Dead Kennedys

Frankenchrist

Frankenchrist

 Label :     Alternative Tentacles 
 Sortie :    octobre 1985 
 Format :  Album / CD  Vinyle  K7 Audio   

Frankenchrist, 4ème opus des Dead Kennedys après Fresh Fruit For Rotting Vegetables,In God We Trust Inc et Plastic Surgery Disasters. Sorti en 1985, les Dead K y dressent une certaine satire de la société américaine de l'epoque, tout comme dans leurs précédents disques. Tout commence avec "Soup Is Good Food", dénonçant le capitalisme conduisant au chômage... Bref la recette habituelle. Les textes sont clairs, précis et bien écrits ("Stars And Stripes Of Corruption") mais intéressons-nous immédiatement au reste, c'est-à-dire la musique.

Les Dead K nous offrent un de leurs meilleurs albums. En effet, East Bay Ray pose ici un jeu de guitare impressionnant une fois de plus; Jello Biafra est toujours aussi excité depuis le premier album. La batterie se fait par contre beaucoup plus pesante, entraînant des rythmes endiablés comme sur "This Could Be Anywhere" et "Hellnation". Un disque qui contient donc des titres bien puissants. La basse (Klaus Flouride) quant à elle, fournit ici quelques lignes malsaines ("A Growing Boy Needs His Lunch" par exemple). Imaginez donc le tout ! Bien sûr on retrouve encore certaines songs bien défoulantes caractéristiques du groupe ("M.T.V. Get off the / M.T.V. Get off the / M.T.V. Get off the air / Get off the air") avec un rythme rapide, des paroles criées et tout ce qui va avec.

En définitive un grand disque où les Dead Kennedys ne se contentent pas de dénoncer, mais le font avec classe. Mon préféré avec Fresh Fruit For Rotting Vegetables.


Excellent !   18/20
par Nocturne


 Moyenne 18.50/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 08 avril 2005 à 21 h 29

"Franckenchrist" s'inscrit d'emblée dans la lignée des précédents disques des Dead K.

Titre et pochette provocateurs, textes toujours aussi incisifs, les californiens sont emmenés par un Jello Biafra plus virulent que jamais. L'ancien candidat à la mairie de San Francisco, dénonce les excès du capitalisme outrancier ou les lobbys des médias et de la politique, thèmes chers à leur coeur depuis le début de leur carrière, épaulé par des musiciens au sommet de leur forme.
East Bay Ray nous balance ses riffs fédérateurs pendant que Klaus Flouride et D.H. Peligro assurent une section rythmique carrée et puissante.
On retiendra les hymnes que sont "Soup Is Good Food" , "MTV Get Off The Air", ou "Hellnation", ou bien encore l'étonnante "At My Job".

Les Dead Kennedys signent ici un de leurs meilleurs albums, qui engendrera malheureusement le procès qui sera fatal à leur carrière, et attisera les tensions entre Biafra et les autres membres du groupe.
Exceptionnel ! !   19/20







Recherche avancée
En ligne
183 invités et 4 membres
Poukram
R.i.p Auckward
Rv
FBZ
Au hasard Balthazar
Sondages
On vient de te dire que le morceau que tu as encensé est l'œuvre du groupe que tu conchies le plus