Band Of Horses

Things Are Great

Things Are Great

 Label :     BMG 
 Sortie :    vendredi 04 mars 2022 
 Format :  Album / CD  Vinyle  Numérique   

Things Are Great. Voici un album au titre tout à fait en contradiction avec son contexte de composition et d'enregistrement, ambivalence renforcée par une pochette qui présente tous les signes extérieurs de la réussite à l'américaine (de belles maisons, des grosses bagnoles, une pelouse bien tondue, un ciel radieux). De nombreux éléments autour de sa création n'étaient pourtant pas great du tout. On peut citer pêle-mêle les départs en mai 2017, à un jour d'intervalle, de Tyler Ramsey (guitare, chœurs) et Bill Reynolds (basse), présents dans la formation depuis une décennie. Partis de leur propre initiative selon eux, Ben Bridwell révèle plus tard qu'il les a en réalité virés, ayant besoin de nouveaux partenaires pour nourrir sa créativité et continuer l'aventure Band of Horses. Autre problème, et non des moindres, le successeur de Why Are You Ok (2016), enregistré assez rapidement, se trouve rejeté par leur label Interscope, ce qui provoque la rupture avec le management (bye bye John Silva) et, in fine, avec la maison de disques elle-même (ils trouvent ensuite refuge chez BMG). Bridwell décide alors de tout reprendre depuis le début, désirant aboutir à quelque chose de plus personnel et direct, et l'album est donc réenregistré à 70%. Là-dessus, la pandémie de Covid arrive et retarde encore la sortie du disque, pourtant prêt depuis deux ans. Et pour couronner le tout, le chanteur vit une situation personnelle compliquée, puisqu'il doit faire face à un divorce difficile, lui et son ex-épouse se disputant la garde de leurs quatre filles. En quelques mots, ça pouvait aller mieux.

Mais Ben a toujours été le seul maître à bord au sein de Band of Horses. Il reprend le groupe en main, fait appel à de nouveaux musiciens (trois guitaristes se succèdent de 2017 à 2022, Richard Fitzpatrick, Ian MacDougall, ancien du stand merchandising, et l'actuel Brett Nash) ou en fait revenir d'autres (Matt Gentling à la basse, déjà brièvement passé dans la formation en 2007). Et surtout il compose l'ensemble des morceaux, seul pour la plupart, accompagné pour quelques-uns. Things Are Great fait preuve d'une cohérence dans l'écriture que les albums précédents avaient peut-être un peu égarée, ces derniers ayant vu la collaboration plus approfondie de l'ensemble des membres de la bande. On voit également le retour des guitares, une écriture plus directe, un son plus brut et moins produit, une énergie assez ébouriffante, omniprésente. On sent un groupe libéré, jouant à l'instinct, qui s'éclate, et en cela qui se reconnecte à ce qu'il était à ses débuts.

Je viens donc de plonger à pieds joints dans un des lieux communs de la critique musicale, le fameux retour aux sources qu'opèrent les groupes en milieu de carrière pour retrouver le feu sacré de leur jeunesse perdue, ce qui faisait à l'origine leur particularité. Et aussi facile et pratique que soit cette observation, elle s'applique pourtant parfaitement bien à Band of Horses et Things Are Great. L'esprit de Everything All the Time (2006) et Cease to Begin (2007) est convoqué, et cela pour le meilleur. Il n'y a qu'à écouter un morceau comme "Aftermath" qui, avec son mur de guitares et sa réverb, nous projette plus d'une décennie en arrière. Sur des thèmes bien en accord avec son état d'esprit du moment (les regrets, les relations qui dépérissent) et tout en faisant preuve d'une maturité naturelle, Ben nous prouve qu'il n'a pas oublié comment composer des titres mémorables, qui n'ont parfois l'air de rien lors des premières écoutes, mais qui s'immiscent lentement en vous (les mid-tempos "In Need Of Repair" et "In The Hard Times"). Il sait aussi toujours écrire des morceaux bien rock qui accrochent immédiatement ("Lights" surtout, absolument imparable et addictive), mais également nous surprendre (la très bonne "Ice Night We're Having", menée tambour battant, et la surprise finale "Coalinga", avec ses chœurs qui descendent des cieux). Alors, Things Are Great ? Et bien, malgré les difficultés rencontrées par Ben et le groupe ces dernières années, j'ai plutôt envie de dire oui.


Parfait   17/20
par Poukram


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
184 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
À quoi te fait penser le design actuel du site?