Blanck Mass

Animated Violence Mild

Animated Violence Mild

 Label :     Sacred Bones 
 Sortie :    vendredi 16 août 2019 
 Format :  Album / CD  Vinyle  Numérique   

Ben Power avait annoncé dès la conception de Animated Violence Mild que le consumérisme serait le thème central.

Curieux de voir cette fois où l'unique membre de Blanck Mass pouvait repousser les limites de sa musique électro punk industrielle et après un "House Vs House" en guise d'apéritif intriguant, il ne m'a fallu guère de temps avant de plonger dans les terres hostiles de cet album représenté par un fruit pourri.
Effectivement ce n'est pas l'éden promis par Ève mais bien une nouvelle incursion dans la New Flesh d'un esprit torturé.
Si l'on passe une intro anecdotique, les 7 autres titres se tiennent effectivement remarquablement bien. Comme à son habitude, Power agresse littéralement l'auditeur par des nappes de bruit, quand il ne hurle pas lui même ses propres tripes comme il le faisait déjà sur l'ensemble des pistes de Street Horrrsing. Il faut passer outre les premières secondes qui affolent le rythme cardiaque pour y trouver rapidement une ligne mélodique dissimulée sous toutes ces nappes bruitistes.

C'est un peu comme si votre dessert préféré se retrouvait au milieu d'un joli tas d'immondices, l'appétit occulte tout le reste. Animated Violence Mild me fait ressurgir ce même sentiment. Son format court sur 7 véritables titres le rend encore plus palpable : pas une minute d'ennui à déplorer. Power vise juste et fort en évitant les titres de remplissage qui pouvaient parfois subsister sur ses 3 autres albums solos. Le bruit ("Death Drop", "Love is a Parasite") cohabite avec la techno ("House vs House" ou "Hush Money"). L'ambient est également présent avec "Creature/West Fuqua" et les 3 styles prédominants fusionnent avec "Wings of Hate" qui achève l'album comme les 2 oreilles du courageux auditeur.

Pas si sur que Animated Violence Mild soit l'album le plus violent, il reste surement le plus cohérent et paradoxalement accessible en faisant le trait d'union nécessaire avec l'héritage Fuck Buttons. Pour coup sûr voici l'album électro de la rentrée 2019, la compote de Ben Power a un fort goût de reviens-y.


Excellent !   18/20
par Jetjet


  En écoute :
https://blanckmass.bandcamp.com/album/animated-violence-mild


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
142 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
En concert, tu n'aimes pas :