Rammstein

Rammstein

Rammstein

 Label :     Universal Music 
 Sortie :    vendredi 17 mai 2019 
 Format :  Album / CD   

Avec son introduction digne de l'Iron Maiden époque Seventh Son of a Seventh Son, j'ai cru l'espace d'un instant que Rammstein avait évolué. Il faut dire qu'il est bon ce "Deutschland", peut-être même que je le classerais dans ce que le groupe a écrit de mieux mais, pour moi, sitôt "Radio" dans les oreilles, je me dis que c'est fini : la magie allemande n'opère plus. Monter le volume n'y changera rien, je vois ce nouveau disque comme une raison acceptable pour repartir en tournée, sortir le grand spectacle et carboniser les salles du monde entier. C'est déjà pas si mal, il faudrait savoir s'en contenter.
Bon, il y a toujours ce sens du riff écrasant et des refrains emphatiques mais ça tourne majoritairement en rond, à l'exception de "Puppe", ce titre laissant filtrer une forme de folie que l'on ne connaissait pas au groupe et qui, à mon goût, serait une voie qu'il serait intéressant d'explorer, notamment pour le chant théâtral de Till complètement habité et hors de sa zone de confort.
Pour le reste, il va m'être difficile de m'enflammer pour autre chose que "Was Ich Liebe", voire "Tatoo" qui me semble être le titre le plus proche des premiers albums. En d'autres termes, je ne suis pas totalement convaincu par ce nouveau Rammstein, un simple EP avec les meilleurs titres aurait tout défoncé mais il y a trop de compositions de deuxième ordre pour espérer concurrencer dans mon cœur Sehnsucht ou Mutter.


Sympa   14/20
par Arno Vice


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
131 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Les téléchargements et vous...