Sigh

Heir To Despair

Heir To Despair

 Label :     Spinefarm 
 Sortie :    vendredi 16 novembre 2018 
 Format :  Album / CD   

Je n'attendais plus rien de Sigh. Pour moi, ce groupe avait rejoint tous ceux à qui je ne laisserait plus une chance tant je m'étais ennuyé à l'écoute de Hangman's Hymn – Musikalische Exequien (2007). Pourtant, j'y suis quand même revenu, la faute à cette pochette superbe qui a su déglacer mon coeur de pierre.
Heir to Despair a ravivé la flamme de cendres que je pensais froides. J'ai pensé à Thy Catafalque, au grand Solefald ou encore à The Meads of Asphodel, je me suis repus du talent des Japonais pour composer des titres incroyables sur une fine base de Black Métal, j'ai eu la fameuse "earection" en tombant sur ces pièces faites de Heavy, de musique orchestrale et de sonorités inusités dans le Métal, bref j'ai savouré toute la grandeur de ce disque de la première à la dernière goutte.
De ce que je connais de la discographie de la formation, je ne pense pas qu'un seul album arrive à la cheville de cette dernière production parfaite en tous points. Une musique d'exception qui ne pourra que toucher les amateurs de choses rares.


Excellent !   18/20
par Arno Vice


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
188 invités et 2 membres
Francislalanne
Lol 91
Au hasard Balthazar
Sondages
Slammez-vous pendant les concerts ?