The Coral

Move Through The Dawn

Move Through The Dawn

 Label :     Ignition 
 Sortie :    vendredi 10 août 2018 
 Format :  Album / CD  Vinyle  Numérique   

En dépit du fait qu'ils concourent, aux côtés de Jonathan Wilson et de son très bon Rare Birds paru en mars, pour le titre de la pochette la plus bizarre-moche de l'année musicale, les membres de The Coral n'en ont pas pour autant oublié de composer des supers morceaux pour Move Through the Dawn, leur septième album (huitième si l'on compte Nightfreak and the Sons of Becker, sorti en 2004 entre Magic and Medicine et The Invisible Invasion). Alors que les effluves psychédéliques de Distance Inbetween, leur disque précédent, ne sont pas encore tout à fait retombées ("Sweet Release", la lourde et imposante "Stormbreaker", au nom idéalement choisi, "Outside My Window"), on retrouve ce pourquoi le groupe est passé à la postérité pour certaines personnes très avisées : les mélodies à tomber, les chansons concises et tellement efficaces, les harmonies célestes, cette pop fouillée, subtile, insouciante et sautillante qui vous file la banane pour toute la journée. C'est en effet à une géniale et lumineuse orgie de bien-être en musique à laquelle nous assistons, un sourire béat de contentement aux lèvres. Écoutez donc "Eyes Like Pearls", "Reaching Out for a Friend", "Love or Solution", "She's a Runaway" ou "Strangers in the Hollow", vous m'en direz des nouvelles. Les délicieuses ballades "Eyes of the Moon", "Undercover of the Night" et surtout la magnifique "After the Fair", aux paroles simples et touchantes, où le groupe nous expose son côté le plus tendre et vulnérable, achèvent de nous convaincre une fois de plus que cette bande de joyeux et sensibles drilles est et sera décidément toujours indispensable !


Excellent !   18/20
par Poukram


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
137 invités et 1 membre :
X_Wazoo
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans l'idée d'une playlist thématique mais néanmoins hebdomadaire, vous préférez :