Tied & Tickled Trio

La Place Demon

La Place Demon

 Label :     Morr Music 
 Sortie :    vendredi 01 avril 2011 
 Format :  Album / CD  Vinyle  Numérique   

[Chronique en aveugle #24] Le rédacteur ne savait rien de l'identité de l'artiste dont il a chroniqué le présent album

Si parler d'un album dont on ne connait rien n'est déjà pas chose évidente, parler en plus d'un disque qui ne vous emballe pas devient franchement dur. Chose promise chose due, je vais quand même vous chier ma chronique.

Je vous parle donc d'un album de jazz. Un album où de nombreuses références se croisent. Ca ressemble souvent à des musiques de films. Un film noir dans un quartier mal famé, un soir de pluie. Pour arriver à cette atmosphère, on oscille entre structure jazz classique et des morceaux beaucoup plus synthétiques. Sur un rythme soutenu, on découvre par passage un swing où les percussions, synthétiseurs et cuivres se lancent dans des compositions quasi progressives. Il y a sans doute beaucoup de modernité et d'originalité dans les compositions. Il y a du free jazz contemporain dans ce disque, même dans les passages harmonieux, l'ordre peut à tout moment s'incliner dans la liberté et le chaos. C'est une création de paysages sonores abstraits, caractérisé par une percussion sombre et inquiétante et des effets électroniques.
Il ne fait aucun doute que ce disque est ambitieux et que les musciens ont les moyens de leurs ambitions, moi j'aime le jazz quand il détend. ¾ du temps je trouve ce disque plutôt inquiétant.

Même si formellement je n'ai rien à reprocher à cette musique, rien ne m'emballe réellement dedans. C'est sûrement un obscur groupe qui fait de la musique de manière intègre que je n'ai aucune envie de descendre. Putain je dois quand même foutre une note !


Pas mal   13/20
par Chaurionde


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
112 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Slammez-vous pendant les concerts ?