The Boxer Rebellion

Nieppe [Rock En Nord Festival] - dimanche 26 juillet 2009

Festival Rock en Nord, dimanche 26 juillet, il est 18h et on commence à passer aux choses sérieuses. Il y a un peu plus de monde qu'en début de journée (bien que cela reste clairsemé), il fait toujours beau et le premier groupe étranger de la journée s'apprête à investir la scène nieppoise. Il s'agit en l'occurrence de The Boxer Rebellion, quatuor londonien formé au début des années 2000, à qui l'on doit Exits (2005) et Union sorti début 2009 en digital et qui fera l'objet d'une distribution physique courant septembre.

On peut dire, sans trop prendre de risque, que The Boxer Rebellion était totalement inconnu du public nordiste. Le groupe en question fait dans la simplicité : chaque membre est habillé en noir et tous investissent la scène dans la plus grande sobriété. Pourtant dès le premier titre, on se rend compte qu'on a affaire à un très bon groupe. Nathan Nicholson n'est certes pas un monstre de charisme mais sa voix est impeccable et il parvient à transcrire l'émotion de ses chansons facilement. La formation est très pro et offre une prestation à la fois propre et spontanée, et ce malgré une audience peu nombreuse, qui lui réservera cependant un accueil agréable.
Pour en dire un peu plus sur la musique des britanniques, disons qu'elle pourrait être décrite comme un habile compromis entre Radiohead (époque 90's) et Oceansize. On a fait pire comme référence.
Difficile ici de citer des titres puisque je n'en connaissais pas un avant de venir mais en 45 minutes, les anglais m'auront largement convaincu de me ruer sur Union lors de sa sortie CD.
Humbles et attachants, ces gars là ne sont pas forcément très glamours mais maîtrisent parfaitement leurs instruments et ont su écrire de vraies bonnes chansons !

Si le public n'était absolument pas venu pour eux, les Boxer Rebellion lui auront probablement offert la meilleure performance de la journée. Une bien belle découverte donc et un grand merci aux organisateurs de ce festival pour les avoir fait venir. Dommage évidemment qu'il n'y est pas eu plus de monde pour les applaudir, cela fait toujours un peu de peine de voir un si bon groupe jouer devant une fosse au 2/3 vide. Espérons que la persévérance leur permettra de se constituer une "fanbase" en France !


Bon   15/20
par Billyjoe


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
477 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Selon vous, quel intérêt les side-projects offrent-ils au rock indé ?