The Raveonettes

Chain Gang Of Love

Chain Gang Of Love

 Label :     Columbia 
 Sortie :    vendredi 22 août 2003 
 Format :  Album / CD   

Dès les premières minutes, Chain Gang Of Love s'inscrit comme étant la suite logique du mini-album Whip It On: même son de guitare, et même boîte à rythmes speedée et nerveuse. L'influence de Suicide se fait toujours autant ressentir et cela en devient parfois franchement dérangeant ("The Love Gang", "The Truth About Johnny" en sont les exemples les plus frappants).

Ceci dit, fidèles a leur principe de composer des morceaux n'excédant pas les trois minutes, The Raveonettes arrivent quand même à nous délivrer des titres efficaces mêlant rock et énergie primale. Ainsi, "That Great Love Sound", "Dirty Eyes (Sex Don't Sell)" – même s'ils ne sont pas vraiment novateurs - se révèlent rapidement être de cet hacabit. Et lorsqu'à cela on ajoute la vitesse d'exécution et un son plus noisy, les Danois nous offrent "Let's Rave On", "Noisy Summer", le très bruyant mais tout aussi bon "Little Animal" ou l'excellent "Heartbreak Stroll".
The Raveonettes n'inventent rien. Ils jouent du rock rapide, avec un côté punk indéniable, mais cela est loin d'être désagréable. Chain Gang Of Love: pas exceptionnel donc, mais bien foutu, sûrement !

This is whiplash Rock'n'Roll ??


Sympa   14/20
par X_Jpbowersock


 Moyenne 15.33/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 27 mai 2007 à 13 h 28

Premier essai convaincant pour ces Raveonettes nordistes.
A la vue de la pochette de l'album, on ne peut pas vraiment s'imaginer que ce duo s'attarde autant à distiller un son très crade, voué aux frères Reid du célèbre Jesus And Mary Chain.

The Raveonettes joue avec les contradictions sonores, entre les envolées pop des années 60 et le rock crade des années 80.

Les titres sont bien construits, on aime leur capacité à être efficaces, les mélodies sont soignées, bref, The Raveonettes attirent l'attention et gagnent mon attention par la qualité simple de leurs morceaux.

Manque peut-être à cette formation un peu plus d'audace, mais ils s'en tirent bien grâce aux voies douces de ce duo qui maitrise son sujet.

Bref, une bonne surprise, plus qu'une curiosité, The Raveonettes est un groupe attachant mais qui mériterait de prendre plus de personnalité sur le prochain album.
Sympa   14/20



Posté le 26 avril 2009 à 13 h 44

On n'a jamais assez d'un Psychocandy dans la vie. Parce que la pop viciée des frères Reid est une drogue, et pas n'importe quelle drogue, les Raveonettes sont un idéal de substitut. De la méthadone parfaitement efficace.
Peut-être trop efficace. Sans doute même. Parce qu'on en redemande insistant de leur savoir-faire tombé des cieux saturés. Quand la guitare remplace le grand orchestre, à t'en caraméliser le sang. Vrai plaisir d'esthète, ce mur de sons extrêmes bâti sur des chansons qui font 'boum boum dans ton cœur et affolent tes mécaniques' comme disait si bien Bumbo (la voiture magique). Elles le font toutes, sans exceptions. Voilà le secret d'un album qui ne tourne pas à l'exercice qui fait psccchttt. Le vain, le futile. Non, Chain Gang Of Love est du genre essentiel. Trop efficace disais-je.
C'est ainsi et c'est tant mieux, que de mélodies candides à s'évanouir chez nos Danois surdoués. "Dirty Eyes (Sex Don't Sell)" par exemple, et le monde peut bien continuer sans nous, rien à foutre, strictement.
Excellent !   18/20







Recherche avancée
En ligne
294 invités et 3 membres
Naum
Poukram
Dale
Au hasard Balthazar
Sondages
Si je vous dis beauté féminine vous me répondez ?


Elysian Fields
Emily Haines
Emiliana Torrini
PJ Harvey
Mazzy Star
Blonde Redhead
Cat Power
Peaches