The Raveonettes

Reykjavik - Islande [Nasa] - dimanche 31 juillet 2005

Innipúkinn est d´ordinaire un festival consacré aux groupes locaux mais cette année, pour la première fois, quelques invités sont à signaler. Notons parmi eux, Blonde Redhead, Cat Power, Jonathan Richman et evidemment, The Raveonettes. Le festival a également délaissé Tjarnarbakkinn, sur les rives de Tjörnin, pour s´installer à Nasa, qui après avoir accueilli Antony & The Johnsons et Emiliana Torrini, s´annonce comme une nouvelle place forte de la musique en Islande.

Succédant Blonde Redhead et les rockeurs noise de Singapore Sling, Sune Rose Wagner et Sharin Foo font leur apparition dans une salle archicomble et déchainée. D´emblée, les futurs locataires de la Route Du Rock (13 aoùt 2005 St. Malo) ne font pas dans la dentelle. Les morceaux s´enchainent à une allure fulgurante et le set fait la part belle à leur premier opus: Chain Gang Of Love. "Little Animals" est absolument détonnant, tout comme "Love In A Trashcan" issu du dernier album (Pretty In Black). Et meme si le set sera perturbé par une courte panne d´électricité ou par une batterie qui se cassera la gueule, vraiment, la prestation sera superbe. Tous sont survoltés, portés par un public qui ne tient plus en place. Evidemment, The Raveonettes n´est pas exceptionnel, mais ce quelque chose de Velvet Underground renforcé par l´apparence de Sharin Foo qui n´est pas sans rappeler Nico, nous emballe complètement.

Meme si le groupe n´effectuera aucun rappel, les restrictions horaires lors de festivals étant ce qu´elles sont, on s´en retourne convaincu, avec toujours dans la tête, leurs ballades dandinantes.


Très bon   16/20
par Ekkert_svar


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
181 invités et 3 membres
Sonic Damo
Poukram
Pab
Au hasard Balthazar
Sondages
Les Pochettes de disques, elles vous font quel effet ?