Traams

Paris [Le Divan Du Monde] - mercredi 22 mars 2017

Ça ne m'arrive pas souvent de chroniquer une première partie séparément de la tête d'affiche, surtout quand la tête d'affiche est l'un de mes groupes préférés. Mais ces 45 minutes de Traams, si elles n'ont pas éclipsé la prestation de Car Seat Headrest, m'ont quand même sacrément marqué.

Il faut dire que ça faisait un moment que je voulais voir ce groupe dont j'écoute régulièrement les deux albums, qui renvoient à la toute fin des années 70, du minimalisme post-punk de Wire et Gang of Four à la puissance sonore de Mission of Burma. Et pour mon premier concert, je n'ai pas été déçu : un power-trio anglais efficace et engagé, avec un bassiste et un guitariste qui combinent parfaitement, évoquant à la fois les Strokes et Hot Snakes.
Ça claque fort, ça n'hésite pas à partir dans de longues envolées bruyantes mais bien senties, ça bouge bien sur scène sans fioritures ni poses excessives : un bien beau set rock'n'roll comme on aimerait en voir plus souvent, et un groupe à suivre absolument si vous aimez au moins deux des groupes cités dans cette chronique.


Excellent !   18/20
par Myfriendgoo


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
225 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Selon vous, quel intérêt les side-projects offrent-ils au rock indé ?