Coldplay

Arras [Main Square Festival - Main Stage] - dimanche 03 juillet 2011

Dernier jour du Main Square festival, qui pour la seconde année consécutive, se tient à la Citadelle d'Arras, et non plus sur la Grand'Place. Un excellente chose pour l'organisation (présence d'une deuxième scène, meilleure circulation sur le site, des stands plus nombreux et variés et surtout, plus de groupes pour un prix assez équivalent aux anciennes éditions) et un certain succès puisque le festival aura réuni près de 100 000 personnes sur trois jours.
Quarante minutes après le set de Portishead, Coldplay, principale tête d'affiche de la journée, dont on attend d'ailleurs toujours le nouvel album, débarque sur scène alors que le soleil a quasiment disparu de l'horizon.

Sans nouveau disque dans les bacs, mais seulement un Ep contenant trois titres, on s'attendait à ce que Coldplay la joue pépère en nous pondant un set best-of. Surprise donc, quand le groupe ouvre finalement avec un morceau totalement inconnu. Un titre au tempo rapide et à l'ambiance positive qui met le public dans de bonnes dispositions pour la suite. Et ce d'autant plus que le visuel qui accompagne la chanson a de la gueule : le lightshow est de haute volée, les deux écrans du fond diffusent chacun un personnage en pixels marchant au rythme de la batterie et, cerise sur le gâteau, nous aurons même droit à un feu d'artifice, un vrai !
Après cette nouveauté plutôt réjouissante, c'est un titre beaucoup plus ancien qui prend le relais : "Yellow" est toujours aussi enchanteur et le public ne se fait pas prier pour soutenir un Chris Martin un peu juste au chant sur certains passages.
C'est juste après qu'arrivera le couac de la soirée. L'intro batterie d'"In My Place" démarre mais arrivé au premier refrain, alors que la foule s'égosillait, le groupe s'arrête de jouer. Chris Martin nous explique qu'ils ont un gros problème technique avec la batterie et comble un peu, le temps de remettre les choses en état. Le problème ne devait d'ailleurs pas être si grave puisque trente secondes plus tard, le groupe recommencera le morceau du début. Même si du coup, il manquera un petit quelque chose.
Un autre nouveau morceau est ensuite présenté, intitulé "Major Minus" et présent sur le nouvel Ep. Accueil moyen, comme la chanson.
Contrairement à ce que l'on pouvait attendre, les anglais vont tester sur scène plusieurs nouveaux morceaux ce soir, ce qui n'est jamais évident quand le public ne les connaît pas ou peu. Mais l'ensemble aura été plutôt convaincant : "Us Against The World", où Chris Martin est accompagné du batteur Will Champion au chant et au clavier, est un joli titre que l'on a hâte d'écouter en version studio. "Charlie Brown" en revanche a déjà montré tout son potentiel sur scène de part son énergie et ses airs dansants. On peut juste regretter que le groupe ait clôturé son set par son nouveau (et décevant) single "Every Teardrop Is A Waterfall", que le public semblait déjà bien connaître, bien qu'il ne fasse pas l'unanimité.
En plaçant ses nouvelles chansons à des moments clés du concert, Coldplay aura en tout cas montré qu'il ne comptait pas se reposer sur ses acquis.
Le reste fut un bel échantillon de ce que Coldplay a de mieux dans son répertoire. On citera "The Scientist" qui fera frissonner la foule, "Violet Hill" jouissif, "Viva La Vida" véritable hymne de stade que la foule reprendra en chœur sans se faire prier, ou encore un très bon rappel avec "Clocks" et un "Fix You" qui aura même tiré les larmes aux plus bourrus des spectateurs, malgré, là encore, un Chris Martin souvent au bord de la rupture et incapable de pousser sa voix.
Enfin, on notera quelques surprises : une version revisitée de "God Put A Smile Upon Your Face" et l'interprétation de titres qu'on ne s'attendait plus à entendre comme le joli "Everything's Not Lost" ou le morceau caché "Life Is For Living".

On ne savait pas trop à quoi s'attendre pour cette tournée estivale de Coldplay. Peut-être le groupe pensait-il sortir son nouvel album plus tôt lorsque ces dates ont été bookées. Toujours est-il que les anglais ne se sont pas souciés de la réaction du public en présentant quelques titres de ce futur album, et force est de constater qu'ils ont été très bien intégrés dans la setlist.
Nous aurons donc assisté à une performance moins convenue que prévue. Ajoutons à cela un visuel très réussi et un groupe à la joie communicative (remarque surtout valable pour Chris Martin et Will Champion qui semblent vraiment prendre leur pied sur scène) et au final, on leur passera volontiers un ou deux titres décevants, un son pas toujours très bon et un chanteur parfois un peu à la ramasse.
Coldplay nous a livré un bon concert de festival et confirme qu'il est une valeur sure en live, pour peu que l'on soit un minimum sensible à leur musique. Il n'y a plus qu'à espérer que l'album qui devrait sortir fin 2011 nous confirmera la bonne forme des londoniens.


Bon   15/20
par Billyjoe


  Setlist :

Hurts Like Heaven
Yellow
In My Place
Major Minus
Lost!
The Scientist
Cemeteries Of London
Violet Hill
God Put A Smile Upon Your Face
Everything's Not Lost
Us Against the World
Politik
Viva La Vida
Charlie Brown
Life Is For Living
>>>>>

Clocks
Fix You
Every Teardrop Is A Waterfall


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
Au hasard Balthazar
Sondages
Pour toi, la réponse à la grande question sur la Vie, l'Univers et le Reste est :