PrivateJoker
    Profil      Top 50      Statistiques

 Résidant à :  Pays Des Rêves Aborigènes - Australie 
 Email :  privatejoker [=] libragora.net 
 Inscrit depuis : le mercredi 05 novembre 2003 


L'amour : plus encore que la politique, dernier sujet rebattu dans les bistros sur le point de fermer.

Notre plus grande faiblesse est notre force, notre plus grand force est notre faiblesse.

Montagnes ensoleillées
Orgueils encore plus haut
Et nous, ici bas


********************************************* ********************************************* *************

[petite moquerie envers nos spécialistes français de la phrase qui ne veut rien dire mais qui donne le mal de mer]

TITRE-PHARE

Mieux, car si un sous-titre se nécessite de façon nécessiteusement nécessaire, toujours et même, à jamais de façon idem : un pet-flamme qui n'a jamais vu la lumière en somme...

Ainsi, pourrait-on être misérabilistement émotionnel par rapport à une attitude emphatiquement faite, qui se résoudrait au misérable de l'existence existentiellement vécue telle qu'elle apparaît de façon interne et intérieure, et, - oserions nous le dire -, en extrapolant sur les probabilités probables de l'individualité alone & lonely (n'est-ce pas ? puisque des rastafariens de culture jamaïcaine quoiqu'encore, ceci étant tout à leur honneur en nos saines époques de mondialisation neo-effrénée, qui garde en son sein des promesses de réalisations réalisées, ainsi le dirons nous - car, comme l'interprète si bien le bien plein bon sens populistement populaire, quand le vin est tiré il faut le boire, et de même pour les sticks odorants qui s'inhalent, ou autres pratiques délictueuses d'innombrables tendances semblablement underground - donc, de culture jamaïcainement gorgée de soleil quoique mondiale, puisque de si géniaux autochtones régionalistement mondanisés ont consacré ce célèbre me, myself and I ) : oui ? Nous le pourrions ! répondront les voix, d'un chœur antique, si n'était présent en notre sein un besoin d'authenticité actuelle, et progressiquement moderne quoique progressiste, qui fera qu'ainsi cette hypothèse s'abandonnera d'elle-même : alors, nous pourrions éventuellement croire, que l'interaction mutuelle des items destructurés opposés aux personae, mais néanmoins sans ôter à icelles une réification induite et en sus fortuitement évidentialiste, serait potentiellement affublée d'atours disgracieux et improbables, qui pourrait prétendre à faire d'une fumer-tue™ une véritable instrumentalisation d'une vision envisagée en ce qu'elle semble à se résoudre dialectiquement de façon nihil-istic et impersonnellement percevable ; là serait, comme chacun le sait, et même, avouons-le, comme chacun s'autoriserait à le savoir, s'il en avait une intime conviction, - mais ici ou là il faudrait discourir de la déréliction d'une foi en l'omnipotence d'une déité ultime et inaltérable, qui, croyons-nous, nous croit, nous croyant, - oserions aussi nous dire d'un délabrement construit en collaboration d'avec des substances délétères, identiques pratiques que d'autres citées au-dessus ci-devant qui également se retrouvent dans d'encore autres upperground classieux et jet-setisés où il fait bon extatiquement s'extasier, mais qui pourtant pourraient pourvoir à un réactionnement réactif, or intellectuellement productif, d'une avouée omnipotentielle sentimentalo-sensation d'un dépouillement sensitif à caractère informatif, mais a contrario supplémentairement d'horizons uniques et indivisibles ; certes, certainement enfin différencions, vous avec nous dans ce jeu du je, absous car absent en abscisse, différencions disons-nous le con-nard qui pense avec son d-ard et son non-art, et le con-art, qui, lui, tendrait plus vers ce fait inaltérable d'extérioriser une assimilation ou même compréhension grandiloquente de l'étanchement des suintements, vomis de façon biliaire sur toutes les aigreurs viscérales par rapport de son entité, - quitte à en être, pour ses frais, de ses organes hypersensoriellement, quoique gigacapitalistiquement serait plus justiciable, ouverts à toutes sortes de lymphes régurgitées de-hors de son être, corporel et spirituel, dans l'absolu ultime de la cyclique schizophrénie paranoïde d'une âme immondicement persécutée, maladroitement malléée, - et qui voudrait s'en mourir de tant de morts mortifiquement mûries.

Enfin, il ne faudrait point passer du fist-fucking littéraire au fist-fucking tout et trop court ; ou plutôt si : allez donc vous faire foutre !




      » PrivateJoker vous recommande :
 PainKiller [Collected Works : The Complete Studio Recordings 1991-1994] Dionysos [Western Sous La Neige] Future Sound Of London [LifeForms]


   3246 messages dans les forums  


  4 chroniques de disques

  1 chronique de concert.

Recherche avancée
En ligne
106 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Slammez-vous pendant les concerts ?