Discussions et Dérapages
Que lisez-vous en ce moment ?
 


Posté le 20 février 2021 à 10 h 05m 54s

Pareil, je l'ai acheté aussi à sa sortie, j'en ai lu un tiers, mais il est resté fermé depuis, pas eu envie de continuer. ça reviendra peut être.


Posté le 20 février 2021 à 10 h 20m 26s

@Arno, c'est exactement le mot que je cherchais, " ampoulé " c'est exactement ça.
@Isma, c'est clair que si l'on compare à Carrere, putain mais y'a pas photo. Alors que le propos est bon... un peu limite parfois, l'écriture emporte tout dans Yoga.


Posté le 20 février 2021 à 12 h 06m 56s

En parallèle de tous les cycles fantasy que j'ai à lire (une vie ne suffira pas je pense) je lis de temps en temps des nouvelles de Robert Bloch (l'auteur de psycho)

Humour noir/horreur délicieux ! Il a fait des scénarios de la 4 e dimension tout comme son pote Matheson (que j'adore aussi)


Posté le 20 février 2021 à 12 h 36m 52s

Oui bon mais c'est pas l'essentiel ça...il est quoi ton Robert là ? Islamo gauchiste ? Militant LGBTQIA+ ? Néofasciste ? Membre de L214 ? Supporter du FC Lorient ? Membre de génération identitaire ? Adhérent du Siècle introduit par Duhamel ? Il a déjà regardé des film avec Richard Berry ? Si c'est juste de la fantasy aucun intérêt de nos jours...et me répond pas qu'il est mort depuis 25 ans c'est pas une excuse !


Posté le 20 février 2021 à 12 h 50m 51s

Bah non, il est surtout connu pour avoir écrit "psycho", désolé


Posté le 20 février 2021 à 13 h 14m 55s

Ah pardon Zeb je sais pas ce qui m'a pris. Toutes ces années à traîner sur ce forum ça a déteint sur moi


Posté le 24 février 2021 à 12 h 01m 57s

Mon copain m'a prêté "Eloge des femmes mûres" de Stephen Vizinczey. Je n'en suis qu'au début mais j'aime beaucoup.

Sinon, sans vouloir relancer le débat, j'ai eu envie de rire quand Reznor cite Erri de Luca comme un "très bon écrivain de gauche". Avec mon cousin doctorant en littérature italienne c'est même devenu un joke entre nous quand on mentionne Erri de Luca dans la conversation. On trouve que c'est à chier, bourré de bons sentiments mielleux. Ce mec est insupportable, avec ses leçons de morale de gauche. J'avais vu un documentaire qui faisait le portrait croisé d'Erri de Luca et de Claudio Magris en nous faisant découvrir Naples et Trieste. Eh bah putain, j'ai trouvé le Erri de Luca puant.
Pourtant, je ne taris jamais d'éloge quand quelque chose est napolitain (c'est un peu une de mes obsessions l'Italie et Naples en particulier), et pourtant ses bouquins sont nuls à chier. Y'a rien à faire, c'est nul.

Globalement, j'ai toujours aimé les gens qui n'écrivent pour aucune paroisse, aucun bord politique, qui n'ont aucun message à nous marteler.
Sartre, je trouve ça mauvais aussi. Et puis, nous citer des auteurs qui étaient en pâmoison devant l'URSS (comme Gide aussi), c'est de la provoc' ou quoi ?


Posté le 24 février 2021 à 13 h 53m 57s

@Nova : Je pense que tu trompes un peu en mettant Gide dans la case "pâmoison devant l'URSS". Il suffit de lire son "Retour de l'URSS" pour lequel il a été vertement critiqué par les communistes de l'époque.

J'avais bien bien aimé "Les saintes du scandale" d'Erri De Luca.

---[Edité le 24/02/2021 à 14 h 03 par NicoTag]---

Posté le 24 février 2021 à 13 h 57m 55s

Tout à fait Nico.

Puis @Nova, je te rejoins volontier quand tu dis "Globalement, j'ai toujours aimé les gens qui n'écrivent pour aucune paroisse, aucun bord politique, qui n'ont aucun message à nous marteler". C'est pareil pour moi. Les auteurs et autrices avec lesquels j'ai pris le plus de plaisir à lire étaient principalement des gens qui ne faisaient pas dégouliner leur engagement politique, quel que soit le bord d'ailleurs, à travers leurs romans. Comme quoi.

---[Edité le 24/02/2021 à 14 h 02 par Reznor]---

Posté le 08 mars 2021 à 08 h 39m 47s

Personnellement, en lecture, j'ai encore beaucoup les intérêts d'un ado.. La science fiction adulte me plaît beaucoup mais j'ai surtout un faible pour le fantastique adolescent.. Alors, pareillement, les avis politiques dans les bouquins... Ce n'est pas ce qui m'attire le plus haha


Posté le 09 mars 2021 à 11 h 36m 36s

Impressionnant cette combinaison aléatoire de phrases insipides...
Ça me fait penser à They live... de Carpenter.


Posté le 09 mars 2021 à 11 h 38m 04s

Touche pas à mon Carpenter.


Posté le 10 mars 2021 à 14 h 28m 23s

Mémoires flous de Jim Carrey vient de sortir en français, ça s'annonce plutôt bien !
https://www.seuil.com/ouvrage/memoires-flous-jim-carrey/9782021471120

Personnellement je m'en tamponne, mais je sais qu'il a ses fans ici. Bobby Gillespie va publier son autobiographie
https://www.nme.com/news/music/primal-screams-bobb ... id-2897468

Et surtout, à venir le 2 avril chez Densité, ses petits livres que j'adore, un volume sur "La Fossette" de Dominique A par Pierre Lemarchand et Thierry Jourdain, et un autre sur un album peu connu d'un petit groupe mancunien,"The Queen Is Dead" des Smiths, par Nicolas Foucault et Sébastien Bismuth.

On peut suivre les pages FB où ils mettent des documents, interviews, etc, etc.

https://www.facebook.com/Dominique-A-La-FossetteTh ... 2490516368

https://www.facebook.com/The-Smiths-The-Queen-Is-D ... 1201138466

---[Edité le 10/03/2021 à 14 h 38 par NicoTag]---

Posté le 13 mars 2021 à 22 h 03m 48s

Un petit essai stimulant de Patrick Boucheron, "Comment se révolter". J'aime bien cet historien qui bouscule un peu les points de vue.

Dernièrement j'ai rencontré un des personnages les plus abjects que je connaisse dans "La neige était sale" de Simenon, un roman dur pas un Maigret. Au moment de l'exode un homme monte dans un train avec sa femme enceinte et son enfant, les circonstances font qu'ils ne peuvent être dans le même wagon. Il rencontre une autre femme, les wagons sont séparés, le couple n'arrive pas au même endroit. Ce type est une ordure, mais comme c'est Simenon, ce n'est plus si évident au fil de l'Histoire.

Après une petite pause, j'ai terminé "Le choc du Glam" de Simon Reynolds. Faut aimer Bowie, ce qui heureusement est mon cas, parce qu'il est là quasiment tout le temps, surtout dans la deuxième moitié. C'est un portrait très instructif des années 70, pas seulement dans la musique mais aussi dans la culture en général, et dans les mentalités. J'y appris énormément de choses, et fait quelques découvertes intéressantes.
Les dernières pages, écrites à propos de l'évaporation de Bowie en janvier 2016 sont magnifiques.
C'est le premier livre édité par la revue Audimat, il faut reconnaître que c'est un travail remarquable. Je pense que la traduction est de bonne qualité, Etienne Menu le traducteur, n'en est pas à son coup d'essai puisqu'il a déjà traduit pour Allia "Rip it up & ..." de S.Reynolds et le bouquin de P.Shapiro sur le Disco, et d'autres j'imagine.

https://revue-audimat.fr/le-choc-du-glam-simon-reynolds


Posté le 13 mars 2021 à 22 h 19m 14s

Dans mon exemplaire du choc du glam, il est écrit que le traducteur est Hervé Loncan, le très sympa Étienne Menu est bien entendu à l'origine du projet éditorial.




   1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13 ...  533  534  535 ...  540  541   
:: Liste forums :: Liste sujets :: 
Recherche avancée
En ligne
320 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Les Pochettes de disques, elles vous font quel effet ?