Warpaint

Heads Up

Heads Up

 Label :     Rough Trade 
 Sortie :    vendredi 23 septembre 2016 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Déjà sept ans que les quatre copines de Warpaint ont sorti leur premier Ep Exquisite Corpse. Je vois venir les plus pointilleux d'entre vous, oui c'est vrai que c'était pas ces quatre là au tout début, mais je vais pas vous faire l'historique du groupe.

Toujours est il qu'après deux albums aussi différents, on peut se demander ce que va contenir ce troisième disque. Vont elles revenir à leurs premières amours, ou rester dans la veine de l'éponyme ? La réponse est claire, elles ont choisi de ne pas choisir, et nous propose en quelque sorte la symbiose des deux.

Alliage toujours parfait entre mélodie travaillées & voix douces, mises en lumière par le jeu de basse de Jenny Lee (parfaite sur chaque titre), on sent dès "Whiteout" l'ambition de rendre simple une certaine idée de la complexité. Elles feulent, murmurent, crient presque, une par ou une ou à l'unisson, ce mariage vocale marche depuis le début. Mélangeant allégrement le trip hop, la new wave et les influences disco au coeur d'un même album, elles s'aventurent même vers une douce complainte aux beats terriblement hip-hop ("By Your Side", "Dre"). Certains jugeaient putassier, voir trop radio friendly le premier single "New Song", je pense qu'ils réviseront leur jugement tant il s'intègre bien dans ce surprenant Heads Up. On sent que rien n'est laissé au hasard, les ambiances se posent doucement au gré des titres, ils évoluent lentement ("The Stall", le parfait morceau titre avec sa basse très Cure) ou posent tout de suite les bases d'un morceau reposant sur les timbres sensuels des voix de nos californiennes avec une science du refrain qui rentre immédiatement dans la tête ("So Good"). Tout en restant accessible, l'album expérimente, tente d'élargir le spectre musicale du groupe en multipliant les trouvailles sonores & les bonnes idées, même les plus dépouillées (le "Today Dear" final).

Bien plus immédiat que leur précédent album, ce Heads Up se révèle aussi au gré des écoutes, on en découvre petit à petit les subtilités, les mélodies souterraines, les petits filets de voix qui passent inaperçues au début. Ce qui marque surtout c'est l'extrême cohérence du tout, et la qualité des onze titres. Pris à part ou dans leur globalité, il n'y a pas un titre plus faible que les autres, ce qui est une belle prouesse en soi. Mais dites, ça ressemblerait bien à un sans faute cette jeune carrière non ?


Parfait   17/20
par X_Lok


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
56 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Où habitez vous ?