Car Seat Headrest

Teens Of Style

Teens Of Style

 Label :     Matador 
 Sortie :    vendredi 30 octobre 2015 
 Format :  Compilation / CD  Vinyle   

Avertissement : cette chronique est susceptible d'être exagérément élogieuse, étant donné que je n'avais jamais entendu parler de ce groupe il y a deux semaines - hé oui, je débarque, même Gonzaï était au courant de son existence - et que je n'avais pas ressenti un enthousiasme aussi spontané et obsessionnel pour un "nouveau" groupe de rock depuis la sortie du premier album de Rage Against The Machine (je sais, mais à l'époque je ne connaissais pas encore Fugazi et les Beastie Boys). Ah oui, j'ai mis "nouveau" entre guillemets car factuellement, Car Seat Headrest a déjà six ans d'existence.

Car Seat Headrest, c'est l'histoire d'un gamin américain de dix-sept ans obligé de se planquer à l'arrière de la bagnole familiale pour enregistrer au calme les voix de ses démos, et qui tire de cette expérience le nom de son projet musical (appuie-tête de voiture pour les non-anglophones).
Le gamin en question s'est fait remarquer en publiant 11 (onze !) albums sur Bandcamp de 2010 à 2014, en enregistrant presque tous les instruments lui-même et surtout en suscitant 25 000 téléchargements quasiment sans faire de concerts. Ce qui lui a valu, après un déménagement à Seattle pour y trouver un line-up plus stable que les étudiants de passage de l'Université de Williamsburg, Virginie, un beau petit contrat avec rien moins que Matador records, le label d'une partie de ses groupes préférés. Cette première sortie officielle est une compilation des 11 morceaux les plus présentables de ses albums les plus présentables (pour l'essentiel, My Back is Killing Me de 2011 et Monomania de 2012), réinterprétés avec ses nouveaux acolytes : un bassiste et un batteur (pas de fioritures). Un disque déjà encensé par Pitchfork et Stereogum, et une grosse claque pour moi quand j'ai posé les oreilles dessus un peu par hasard, après avoir vu le nom et la description dans la programmation du festival TINALS et après m'être dit qu'on mettait souvent tout et n'importe quoi sous l'étiquette indie-rock.

Indie-rock donc ? En fait, de la pop lunaire, bricolée et souvent bruyante, issue de la sédimentation d'un demi-siècle de ce style de musique, des grands précurseurs (Brian Wilson, Neil Young, Syd Barrett, Alex Chilton) aux derniers nés (Deerhunter, The Beta Band, Grizzly Bear) en passant par quelques allumés notoires et talentueux (Sebadoh, Guided by Voices, Neutral Milk Hotel, Modest Mouse, Grandaddy).
Un chouia moins audacieux (pas de morceau de plus de sept minutes) et plus soigné que ses prédécesseurs, ce disque construit un nouveau pont entre les geeks DIY qui hantent l'Amérique (et parfois la Grande-Bretagne) et l'indie-pop-rock calibrée Pitchfork. En espérant que son auteur ne bascule pas trop vite dans le second camp.


Exceptionnel ! !   19/20
par Myfriendgoo


  En écoute : https://carseatheadrest.bandcamp.com/album/teens-of-style


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
298 invités et 1 membre :
François Corda
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans quelle tranche d'âge vous situez-vous ?