HEALTH

Death Magic

Death Magic

 Label :     Loma Vista 
 Sortie :    vendredi 07 août 2015 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

À force d'être tiraillé entre faire une musique inécoutable par la plupart des gens et vendre plusieurs palettes de la B.O. de Max Payne 3, Health a fini par sombrer dans le côté putassier de la Force. Un jour ou l'autre ça devait leur arriver.

Ce nouveau disque joue sur les deux tableaux, à l'image de leur discographie. Un titre comme "Courtship II" est un vrai moment de bravoure, mais on peut trouver aussi des... Choses comme "Flesh World (UK)", qui ressemblerait au retour d'East 17 produit par Skrillex. Y'en a qui aime hein, je suis pas là pour juger, chacun ses fautes de goûts mais bon, quand le groupe qui, il y a six ans, sortait un disque aussi bon & inventif que Get Color, nous pond un morceau comme "Dark Enough", on ne peut qu'être frustré. C'est d'autant plus frustrant que ça partait bien, "Stonefist" & "Men Today" qui sont plutôt bons dans leur genre, avec ce mélange de noise tribal et de voix typiquement shoegaze de Jake Duzsik, mais sur le long terme l'album ne marche pas, trop de mauvais titres taillés pour les clubs, avec de très bonnes choses par ailleurs encore une fois mais ça ne sauve pas l'album, surtout quand on tombe sur "L.A. Looks" au hasard d'une écoute aléatoire.

L'alternance foireuse de Death Magic donne surtout envie de n'avoir l'album qu'en MP3 histoire de virer 3/4 des titres, ou alors s'emmerder à gratter les sillons du vinyle pour ne pas entendre ces titres qui font mal aux oreilles, comme "Sugarman" de Rodriguez fut littéralement rayé de l'album Cold Fact dans certains pays, mais ça demande de la patience, et pas mal de temps perdu surtout.
Ou alors, on peut aussi opter pour la solution de facilité, et écouter autre chose.


A éviter   6/20
par X_Lok


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
81 invités et 1 membre :
Zebulon
Au hasard Balthazar
Sondages
Slammez-vous pendant les concerts ?