Deathspell Omega

Kénôse

Kénôse

 Label :     Norma Evangelium Diaboli 
 Sortie :    dimanche 08 mai 2005 
 Format :  Mini Album / CD  Vinyle   

Alors que l'EP Kénôse ne sort qu'un an après Si Monumentum Requires, Circumspice, l'album qui a contribué à faire de Deathspell Omega l'une des figures emblématiques du renouveau Black Métal en France, il y a pourtant déjà une démarcation stylistique forte.
Jouant davantage sur les atmosphères, sans doute parce que les trois titres font entre dix et quinze minutes et qu'il n'est pas possible de blaster tout du long, tout en accentuant la technicité des compositions, cet EP est parfaitement représentatif de ce qu'est aujourd'hui la formation de Poitou-Charentes (on ne rit pas au fond !). Arty, dissonante, la musique du trio est un peu l'Ecole Centrale de l'extrême avec des passages d'une intensité folle, le final de "II" notamment dont les riffs cycliques ont de quoi rendre fou.
Étrangement, je pense pourtant parfois aux vieux Darkthrone, sur le début de "III" par exemple, lorsque les riffs se font plus simples ou tout simplement à cause du chant qui a quelques similitudes avec celui des Norvégiens. Pour le reste, Deathspell Omega a son identité, forte, malfaisante, un sens certain des climats et des climax, donc tout le savoir faire nécessaire pour composer des morceaux qui appartiennent à l'élite.


Très bon   16/20
par Arno Vice


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
97 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Si je vous dis beauté féminine vous me répondez ?


Elysian Fields
Emily Haines
Emiliana Torrini
PJ Harvey
Mazzy Star
Blonde Redhead
Cat Power
Peaches