Ufomammut

Ecate

Ecate

 Label :     Neurot 
 Sortie :    lundi 30 mars 2015 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Après le vrai/faux double album Oro sorti en 2012, 2015 marque le retour des italiens de Ufomammut, avec ce mystique Ecate. Mystique car, en deux mots, Ecate (ou Hecate) est la déésse grecque de la Lune, celle qui relie la Terre, le Ciel & les Enfers. On pourrait aussi ajouter qu'à l'occasion on lui sacrifiait des chats noirs, vous l'aurez compris, on tient là un être particulièrement recommandable. Album thématique et chaotique, cet Ecate trace son portrait en six mouvements, six pièces sournoises, lourdes, on est même plus dans le stoner à ce niveau, on se retrouve plongé dans une sorte de marasme psychédélique sourd, du sludge lent, gras & oppressant. Envoûtant des les premières mesures de "Somnium", ce disque est tout bonnement flippant. Les voix d'outre tombe se mêlent aux riffs, aux nappes synthétiques pour un mélange de messe noire, d'invocation, limite l'album devrait être vendu avec une table de Ouija. Les six titres n'en font qu'un, une long trip malade à écouter très fort pour en saisir toute les nuances et la violence, ne nous laissant que quelques moments de répit pour reprendre pied (le calme "Chaosecret" qui glace littéralement le sang avant de nous exploser à la gueule), le disque prend un malin plaisir à provoquer un malaise évident,
à faire durer les titres, dépassant souvent les dix minutes, on en sort épuisé.

Ufomammut nous offre ici une oeuvre majestueuse, maîtrisée de bout en bout, qu'on pourrait aisément ranger aux côtés de Yob, et nous donne envie d'en savoir bien plus sur Ecate, déesse tricéphale mystérieuse et angoissante, à l'image de ce disque.


Parfait   17/20
par X_Lok


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
166 invités et 2 membres
X_Wazoo
Poukram
Au hasard Balthazar
Sondages
Les concours sur XSilence, vous en pensez quoi?