Various Artists - B.I.P.P.P.

B.I.P.P.P.

B.I.P.P.P.

 Label :     Born Bad 
 Sortie :    2006 
 Format :  Compilation / CD  Vinyle   

French Synth Wave 79-85.

Je le sens d'ici, vous frissonnez d'angoisse. Quand un disque annonce la couleur comme ça, c'est jamais bon signe. Au moins, on est pas trompé par la marchandise, on sait ce qu'il va contenir. Des synthés, une batterie (voire une boîte à rythme), des paroles généralement en français. Parfois une basse ou une guitare, car n'oublions pas que la plupart de ces groupes sont un peu la transition entre le punk et la pop 80's, le cul entre deux chaises, et ça leur va bien.
Oui, la langue française est un barrage pour beaucoup de gens. Prenez "Ping-Pong" d'Act, mettez lui un chant en anglais, la plupart d'entre vous prendrait ça pour un bon titre post punk. La génération actuelle se réapproprie cet univers synthétique, s'affirme en chantant en français, égalant rarement les originaux de cette époque, mais l'effort est vraiment louable et n'est pas dénués d'excellentes choses, mais là n'est pas le sujet d'aujourd'hui.

Comix par exemple, avec son génial "Touch'pas Mon Sexe" et son ambiance presque New Beat, un semblant de naïveté alors que bon... Quand les choeurs graves font "On pourra jouer à touche pipi", on a vite compris de quoi il retourne. Les mêmes gars sont aussi dans TGV, avec leur titre en hommage à ce train à grande vitesse, expérimental comme il faut. D'autres utilisent des samples d'appareils photo comme Ruth, lorgnent vers la pop 80's (Vitor Hublot, la dépression amoureuse de Marie Möör), sans oublier les contestataires d'A Trois Dans Les WC, qui ouvrent forcément cette compilation avec "Contagion", dont j'ai déjà vanté les mérites dans ces pages. Le chant ultra maniéré de Casino Music colle parfaitement avec cette musique étrange, toute en basse et en saccade, conclusion plus qu'adéquate à ce disque.

N'allez pas croire qu'on a ici treize ersatz de "Canary Bay" ou de "Bleu Comme toi", on est plutôt dans quelque chose d'un peu plus underground, ça tente des trucs, ça tripatouille des potards pour voir quels sons on peut avoir en le mettant comme ça, ou si on tourne celui là dans un sens... On se prend à imaginer le temps qu'a passé Visible pour que la batterie sonne de cette manière, avec cet écho subtil.

Un voyage dans le temps, une bulle spatio temporelle qui comme n'importe quel mouvement musical, fait l'objet d'un revival depuis quelques années. Ce n'est pas qu'intéressant culturellement parlant, c'est aussi (surtout) une collection de très bons titres, un instantané d'une certaine scène française.


Excellent !   18/20
par X_Lok


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
129 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Les téléchargements et vous...