Sylvain Chauveau

Strasbourg [Festival Artefacts - Hall Rhénus - Scène Club] - vendredi 28 avril 2006

Sylvain Chauveau & l'Ensemble Nocturne débutent ce festival Artefacts 2006 sur la petite scène Club au milieu de laquelle trônent un beau piano noir, un violoncelle, un alto et quelques instruments à vent donnant déjà une idée du set prévu par Chauveau venu présenter son An Acoustic Tribute To Depeche Mode.

D'abord seul, Sylvain Chauveau entre en scène et s'installe au piano pour une version toute épurée de "Enjoy The Silence" où se mêlent quelques accords avec les grésillements d'une radio posée sur le socle près du micro. Toujours seul, Sylvain C. enchaîne avec une reprise inédite de l'album Down To The Bone où le simple mélange piano et voix grave et torturée à la Dave Gahan est d'une douceur et d'une beauté rare pour nos oreilles.
Puis se mettent en place les quatre membres de l'Ensemble Nocturne et Chauveau rejoint sa guitare qu'il utilisera surtout pour donner un écho particulier et faire des fonds sonores étranges à l'aide d'un archet posé délicatement sur les cordes électriques de l'instrument. Vont s'enchaîner "The Thing You Said" et "Stripped" dans une orchestration acoustique des plus classiques sublimée par les jeux subtils du violoncelle et de l'alto. Les morceaux de Depeche Mode sont bouleversants présentés de la sorte, Martin Gore, quoiqu'on puisse penser de lui et de son groupe, a composé de magnifiques mélodies et Sylvain Chauveau a su les magnifier en les retravaillant de la sorte. Puis seul à la guitare Sylvain nous propose encore un inédit "I Feel You" totalement hypnotique. Les membres de l'Ensemble Nocturne reprennent alors leurs instruments pour des superbes interprétations de "In Your Room", "Policy Of Truth" avec Sylvain au xylophone, "FreeLove" et une version très aérienne de "Blasphemous Rumours". Pour finir Chauveau retourne seul au piano pour un magnifique et très émouvant "Never Let Me Down Again" et termine le concert par "Home".
Ce concert fut un moment très beau : des morceaux magistralement réorchestrés et présentés par des musiciens de qualité. Moi, qui me raillais facilement des amateurs de Sylvain Chauveau, me voilà maintenant complètement sous le charme et convaincue par le travail de ce grand monsieur.


Parfait   17/20
par Sfar


  Setlist :
Enjoy the silence
Pressure
The Thing You Said
Stripped
I feel you
In your room
Freelove
Blasphemous rumours
Never Let Me Down Again
Home


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
156 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Slammez-vous pendant les concerts ?