Alcest

Shelter

Shelter

 Label :     Prophecy 
 Sortie :    vendredi 17 janvier 2014 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Putain mais nous tout ce qu'on demande c'est du sang, de la sueur, de la chique et du molard !
Je veux bien que les journalistes continuent à se masser le chinois sur ces groupes français qui ont su transcender leur adolescence métallique (et généralement nettement meilleure) pour se tourner vers l'adultisme du Shoegaze mais reconnaissez au moins que jamais on ne s'est fait autant chier qu'en écoutant un album de la trempe de ce Shelter ! Parce qu'autant j'ai pu avoir une certaine tendresse pour les précédents Alcest autant c'est désormais officiel, leur musique m'emmerde profondément. Oui, il y a un côté nostalgique et enfantin qui peut s'avérer touchant, et alors ? Sous prétexte que c'est pétri de bons sentiments on est obligé de s'extasier, de trouver ça extraordinaire ?
Si vous n'avez jamais connu l'ennui, si vous avez des doutes sur sa définition exacte, écoutez Shelter, vous me remercierez plus tard. Les textes en français sont dramatiques, le chant anglais d'une tristesse incommensurable et le fait que le tout baigne dans un halo d'arpèges pseudo romantiques ne rachète pas l'arnaque intégrale de cette musique pompeuse et sans intérêt.
Je ne vais pas vous bassiner plus longtemps, Alcest parle sans doute à un public de snobs mais c'est vraiment dommage de voir à quel point un groupe qui avait un vrai talent se fourvoie aujourd'hui dans une sorte de Pop insipide aussi peu goûteuse qu'un jambon sous vide.
Un disque à éviter.


Sans intérêt   8/20
par Arno Vice


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
281 invités et 2 membres
NicoTag
Jr
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans la série "C'est (devenu) trop chiant, ne me parlez plus d'eux!", vous désignez:


The Arcade Fire
Arctic Monkeys
Baby Shambles
Clap Your Hands Say Yeah !
Dionysos
I Am X
Interpol
Mogwai
Placebo
Radiohead