Alcest

Alcest / Les Discrets

Alcest / Les Discrets

 Label :     Prophecy 
 Sortie :    lundi 30 novembre 2009 
 Format :  Maxi / CD  Vinyle   

Les Discrets n'ayant pas jusqu'à présent beaucoup fait parler d'eux, ce split en compagnie de leurs camarades d'Alcest est en soi une excellente occasion de les découvrir.
On va rapidement passer sur les deux compositions proposées par Alcest : "Percées De Lumière" est déjà présente sur l'album Ecailles De Lune. Le second titre "Circe Poisoning The Sea" est en revanche plus novateur, dans le sens où il joue la carte de l'heavenly voices (je pense notamment à un groupe comme Dark Sanctuary) mais en étant néanmoins, à mon avis, un peu décevant car faisant plus penser à un simple interlude qu'à une véritable chanson. Bref, concernant Alcest, pas grand-chose à se mettre sous la dent, aussi vaut-il mieux se tourner directement vers Les Discrets.
Pour ceux qui suivent un peu la carrière de Neige, ce groupe n'est sans doute pas totalement inconnu car voguant dans les mêmes sphères qu'Alcest, Amesoeurs ou Lantlôs.
Plus rock qu'Alcest, Les Discrets pratiquent un shoegaze atmosphérique assez plaisant, fortement accès sur l'expression du spleen. Les arrangements y sont nombreux, subtils, ce qui confère aux trois compositions proposées ici ("L'Echappée", "Après l'Ombre", "Song For Mountains") une richesse instrumentale bien supérieure à la moyenne. Le groupe a une identité déjà marquée, n'hésitant pas à explorer des contrées plus folk ("Après l'Ombre") et à jouer la carte d'un sentimentalisme certes juvénile, mais pas niais.
Le seul reproche que je ferai aux Discrets est que les paroles sont incompréhensibles alors qu'ils chantent en Français. Soit parce que la voix est mixée trop en retrait (avec beaucoup de reverb), soit parce que le chanteur a des soucis d'articulation, je trouve que le groupe se bonifierait à renforcer les vocaux. Mais ce ne serait sans doute plus de la discrétion que de ne pas murmurer ses mots, donc accordons ce léger bémol à la démarche artistique.
Les Discrets sont sans conteste la bonne surprise de ce split. Un groupe à suivre sur un format plus long...


Sympa   14/20
par Arno Vice


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
347 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Selon vous, quel intérêt les side-projects offrent-ils au rock indé ?