Alcest

Tristesse Hivernale

Tristesse Hivernale

 Label :     Drakkar Productions 
 Sortie :    2001 
 Format :  Mini Album / CD  K7 Audio   

Premier conseil pour bien écouter Tristesse Hivernale d'Alcest : monter le son. Voire le mettre à fond, et ce pour une raison simple, la production est exécrable, sans que l'on sache pour autant si c'est par manque de moyen, de talent, ou s'il s'agit d'une réelle volonté de sonner totalement underground. Il faut dire que l'on est loin du raffinement des albums ultérieurs, Alcest s'empêtrant ici dans un raw black métal lancinant fortement inspiré par la scène norvégienne.
Il faut dire que Neige n'a pas encore mis la main sur la formation, ici menée par deux membres de Peste Noire : Argoth et Famine.
Cela dit, même si Tristesse Hivernale sonne parfois trop amateur, la faute est plus redevable à cette production brouillonne qu'aux compositions, certes très classiques, mais réellement efficaces et développant un climat froid et tendu.
Les guitares grésillent sur des tempos principalement élevés ("La Forêt de Cristal", "En Mémoire Aux Valeureux Guerriers"), laissant parfois seulement parler la basse, et les vocaux déchirés sont saisissants, très efficaces dans le genre haineux.
Il n'y a certes pas de quoi réveiller un mort, mais si les amateurs de la scène black française traînent dans les parages, je ne peux que recommander cette œuvre, honnête et fidèle à l'esprit noir.


Sympa   14/20
par Arno Vice


  P.S. : "Tristesse Hivernale" a été réédité en août 2007 par le label Northern Silence Productions pour un split avec Angmar, autre groupe de black métal français.


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
141 invités et 1 membre :
Pab
Au hasard Balthazar
Sondages
Si je vous dis beauté féminine vous me répondez ?


Elysian Fields
Emily Haines
Emiliana Torrini
PJ Harvey
Mazzy Star
Blonde Redhead
Cat Power
Peaches