Wonderflu

The Heart Of Seashells ?

The Heart Of  Seashells ?

 Label :     Influenza 
 Sortie :    samedi 07 juin 2014 
 Format :  Maxi / Vinyle   

Notre histoire a commencé en ce jour de Mai 2014, quand What's Inside a vu le jour. Souvenez vous, cet Ep chamarré aux couleurs 90's qui finissait par un "Back To Mamie" en guise de conclusion. Ce que peu de gens savaient à l'époque, c'est que cette courte épilogue n'était en fait qu'un trait d'union, en quelque sorte la pièce indispensable, celle sans qui votre étagère serait bancale, si vous me passez cette métaphore suédoise.

Trait d'union donc, pour mieux nous asséner The Heart Of Seashells?, seconde partie de ce que l'on pourrait appeler le premier album de Wonderflu. Cela ne vous aura bien sûr pas échappé, les deux titres réunis n'en formant qu'un seul ! Sont malins ces types...

"Your TV Has A Son", premier brûlot dans l'urgence, assumant son break dans les 30 premières secondes, titre à la fois exemplaire d'efficacité & extrêmement malin, ne cherchant pas à se rallonger pour rien, l'essentiel est là, pourquoi en mettre plus ? Surtout quand suit "Motorcycle", futur hymne universel comme le groupe sait en faire (pensez à "The Line", à "Fine Now" ) ils ont vraiment trouvé la formule miracle, celle qui fait hocher en rythme, qui donne envie d'écouter le morceau plusieurs fois d'affilé sans jamais éprouver une once de lassitude. "7 To 11", une nouvelle fois, condense toute une époque de guitares & de jeans déchirés en un peu plus d'une minute. Impressionnante sensation de facilité, qui reste en bouche tout au long de cet Ep. "Fall On Me" & sa rage contenue, cette voix qui prend vraiment de l'assurance et ose jouer dans un registre qu'on ne faisait que deviner depuis les débuts du groupe. "Paris Bad Night" nous refait le coup du "Back To Mamie", conclusion géniale, concise, qu'ils auraient pu mettre en boucle pour obtenir un radio edit de 3'25, mais non, ils s'en foutent, ça ne sert à rien de mettre des rallonges à une table si on attend personne à dîner (métaphore presque suédoise encore, ce sera la dernière).

Quand certains groupes essaient tant bien que mal de singer leurs ainés, eux le mettent sur la pochette, continuant de nous réjouir à chaque sortie. Et ils sont rares ces groupes à ne jamais décevoir. Vu la qualité de cet Ep, de ces Ep's, ou bien encore de cet album comme on veut, malgré sa brieveté (What's Inside The Heart Of Seashells ? n'est guère plus long qu'un seul titre de Godspeed), la seule chose qu'on attend, c'est tout bonnement la reconnaissance publique qu'ils méritent. Mais ça, on sait pertinemment tous qu'elle va arriver, ce n'est qu'une question de temps.


Parfait   17/20
par X_Lok


  À noter que cet Ep et le précdent sont rassemblés sur un vinyl, disponible sur le site d'Influenza Records.


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
163 invités et 1 membre :
Zebulon
Au hasard Balthazar
Sondages
Pour toi, la réponse à la grande question sur la Vie, l'Univers et le Reste est :