Birth Of Joy

The Sound Of Birth Of Joy

The Sound Of Birth Of Joy

 Label :     Grand Palais 
 Sortie :    lundi 01 avril 2013 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Trois types, trois mecs jamais redescendus de leur première prise de buvard.
Preuve en est, ce The Sound Of Birth Of Joy a le meme artwork que le disque précédent, Life In Babalou, ce que n'est pas fait pour nous simplifier la vie. On peut vite sans faire attention, se retrouver avec deux albums similaires. Ça m'est arrivé, ça peut donc vous arriver, soyez vigilants.

Ces trois hollandais donc, subliment le rock psychédélique pour en faire une espèce de transe, à la fois violente & planante. Avec seulement une guitare, un orgue & une batterie, ils illuminent la musique de riffs d'une telle efficacité, d'une violente simplicité qu'ils emportent tout sur leur passage (le titre d'ouverture "Teeny Bopping" donne vraiment le ton d'un album maitrisé de bout en bout. La voix singulière, passant d'intonations Morrissonienne à celles d'un Faris Badwan d'une façon si naturelle qu'une quelconque tentative d'imitation est vite laissée de coté. Les instruments s'interpellent, se complètent dans une orgie parfois teintée de blues (l'ombre des Doors plane sur "Motel Money A Way"), souvent démoniaque (l'addictif "Monster" & son orgue qui vous hantera un bon moment). jouant sur les ambiances, ils arrivent haut la main à éviter la monotonie & la facilité qu'on aurait pu craindre avec un tel groupe (guitare/orgue/batterie jouant sur les clichés 70's), s'amusant justement avec cette image, déjouant les pièges et rendant quasiment intimes des hymnes de stade ("Make Things Happen"), Birth Of Joy se fait presque heavy ("Devil's Paradise", le Black Sabbathien"Code Red") sans jamais s'emmerder avec le superflu, préférant l'efficacité à l'étalage de solo.

The Sound Of Birth of Joy, titre synthétique pour un album qui touche la perfection du bout des doigts, pointu & fédérateur, à mettre de toute urgence sur vos platines, pour éviter de passer à coté de ce groupe qui utilise l'harmonica avec parcimonie. Ce qui est indéniablement une bonne chose.

Il faut le savoir.


Excellent !   18/20
par X_Lok


  N.B. : ce disque est une sorte de best of des deux premiers disques du groupe, Make Things Happen & Life In Babalou


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
289 invités et 1 membre :
Jetjet
Au hasard Balthazar
Sondages
On vient de te dire que le morceau que tu as encensé est l'œuvre du groupe que tu conchies le plus