Alice Cooper

School's Out

School's Out

 Label :     Warner 
 Sortie :    juin 1972 
 Format :  Album / Vinyle   

Cet album pourrait assez bien représenter symboliquement Alice Cooper. Puisqu'il contient, s'ouvre par et tire son nom de ce qui est peut-être le morceau le plus connu du groupe, il possède une sorte de reconnaissance dans l'inconscient collectif. Qui, au détour d'une brocante, dans les bacs d'un disquaire ou dans les soldes d'un magasin de grande distribution n'est pas tombé face à la pochette qui imite un pupitre d'écolier vandalisé sans vergogne par les membres d'Alice Cooper ? Et pourtant, sans avoir écouté le disque, il me semble impossible de deviner ce qui se cache dessus.

Hormis le morceau "School's Out", très bonne chanson dans son genre qui n'a pas volé son statut de classique, rien ici n'est dans le veine de ce que laissait présager les albums précédents ! Chaque fois que j'écoute School's Out, je ne peux m'empêcher de me demander ce qu'a dû penser en 1972 le fan de gros son qui avait pris une bonne claque avec Killer et qui s'était empressé d'acheter la suite en espérant une nouvelle révélation. Le 'protohard-rock' est mis au placard ici, le groupe voulant rendre hommage à l'une de leurs plus grosses influences, à savoir West Side Story. Du coup, on se retrouve avec des bizarreries comme "Blue Turk" ou "Gutter Cat Vs The Jets", une piste instrumentale en guise de "Grand Finale", une autre de 50 secondes de bruits, "Street Fight", et une musique qui bascule entre grosses guitares, ambiance jazzy, piano, cabaret... Bien loin d'AC/DC ! Le tout toujours porté par une solide composition musicale, un travail remarquable de Bob Ezrin à la production, et les performances vocales de Vincent Furnier qui restent à ce jour incompréhensiblement sous-estimée.
Malheureusement, ce que School's Out gagne en originalité, il le perd en efficacité comparé à ses prédécesseurs. Seul le morceau titre et "My Stars" sont véritablement de la chair à best of, le reste étant intéressant au mieux, mais parfois vite oublié. Le côté hétéroclite de cet album est donc sa principale qualité autant que son principal défaut. Néanmoins, le groupe a le mérite d'avoir osé prendre le public à contrepartie en sortant un disque pareil, d'autant plus que le hard-rock est un genre connu pour ne pas savoir se renouveler.

School's Out est donc représentatif d'Alice Cooper (du groupe Alice Cooper, entendons nous bien) car c'est une oeuvre originale et qui prend à contre-pied les attentes de son auditeur. Malheureusement, le plaisir d'écoute qu'il procure n'est pas toujours à la hauteur, mais il reste littéralement un disque d'exception!


Exceptionnel ! !   19/20
par Blackcondorguy


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
58 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Tu as le droit d'effectuer un seul voyage spatio-temporel, où est-ce que tu vas ?