Regina Spektor

What We Saw From The Cheap Seats

What We Saw From The Cheap Seats

 Label :     Sire 
 Sortie :    2012 
 Format :  Album / CD   

Oui Regina Spektor a bien sorti un nouvel album en 2012, son sixième et c'est bien dommage pour ceux qui ont raté l'info car c'est un très chouette album. Ceci dit les bons disques ont cet avantage de ne pas être des denrées périssables. Il est donc encore tout à fait temps de le rattraper.
En quoi le disque est il-bon ?
Il possède deux titres éblouissants, le single "All The Rowboats" qui avec ses percussions vocales, ses synthés cavaleurs et son flow ravageur est une petite bombe incendiaire, le tout doublé d'un texte malin en diable. En plus l'incroyable "Open", beaucoup plus classique dans sa facture jusqu'à ce que... (non, mieux vaut laisser la surprise). Mais le reste, sans être tout à fait au niveau est loin d'être du remplissage. Il y a bien "Ne Me Quitte Pas", une espèce de bluette francophile ratée, que j'imagine mieux à sa place sur la BO de George De La Jungle voire d'un Sex And The City, Le Film que sur ce disque. Mais à part cette faute de goût manifeste, et d'autant plus irritante pour un français, tout l'album se tient remarquablement bien, oscillant entre mélancolie narquoise ("Ballad Of A Politician"), euphorie communicative avec trompette à la bouche ("The Party") et blague séduisante ("Oh Marcello", avec un magnifique accent italo américain).

Pour conclure un disque foutraque, sans queue ni tête mais qui tourne bigrement bien et dont le plaisir et renouvelé à chaque écoute. Que demander de plus ?


Très bon   16/20
par To7


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
559 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Pour toi, la réponse à la grande question sur la Vie, l'Univers et le Reste est :