Snow Patrol

Eyes Open

Eyes Open

 Label :     Polydor 
 Sortie :    lundi 01 mai 2006 
 Format :  Album / CD   

Snow Patrol a réussi là où beaucoup de groupes dits de post-britpop n'ont pas réussi. Le groupe a publié un album génial en 2001. Sans réel succès, si ce n'est un succès d'estime. Puis en 2003 vint la consécration avec l'album Straw. Le succès critique était toujours là. Le groupe vendait enfin des disques avec plus de trois millions d'exemplaires écoulés. Mais celui-ci était loin de rentabiliser le tout trop rapidement. Snow Patrol a attendu trois ans, a pris le temps pour sortir le successeur de son énorme succès. Eyes Open sort en 2006.

L'album sera beaucoup moins bien accueilli par la critique. En effet, trop tubesque, pas assez indé. Les Snow Patrol passent pour des vendus. Certes, les critiques ne sont pas catastrophiques, mais l'état de grâce critique s'est complètement évaporé. Le critiques disent avoir entendu un album mou, sans relief, déroulant une formule. A croire que ces mêmes critiques n'ont pas réellement écouté le précédent effort. Car oui, l'Histoire a été cruelle, mais le véritable disque à retenir est bien celui qui a eu le plus de succès entre Straw et Eyes open. Ce dernier s'est écoulé à 6 millions d'exemplaires, non sans raison. Certes, "Chasing Cars" a été surdiffusé. Certes l'album est d'une teneur encore plus pop que les précédents efforts. Mais comment passer à côté d'un album aussi délectable, aussi varié tout en étant d'une homogénéité épatante ? Comment repousser les avances faites par ces 11 morceaux tous aussi réjouissants les uns que les autres ?

Eyes Open a été composé par un groupe qui essaie de se dépasser. Les membres ont repris des cours de musique, ils se sont isolés en Irlande pour composer, ont écouté divers albums acoustiques et pop. Ils ont travaillé. Ils sont sincères dans leur démarche et cela se sent. Lightbody, qui n'a jamais été un très grand musicien, réussit malgré tout à nous montrer qu'il est bien un des meilleurs mélodistes du XXIème siècle, ainsi qu'un chanteur hors-pair. En effet, sans avoir une voix particulièrement originale, sa maitrise est totale et son organe vocal sert des morceaux tous aussi bien composés les uns que les autres. Entre cavalcades pop rock ("Hands Open", "It's Beginning To Get Me"), ballades toutes délicates ("You Could Be Happy", sublime de simplicité et de cordes envoutantes), pop songs décapantes et entrées dans l'inconscient collectif ("Chasing Cars" bien évidemment, mais aussi l'excellent "Open Your Eyes") ou morceaux de bravoures comme le génial et presque prog-pop "Make This Go On Forever", l'album réjouit. Certes, la fascination n'est pas aussi grandiose qu'en 2001, mais l'album a suffisamment d'avantages à faire valoir.

Avec un songwriting aux petits oignons, un réel travail sur les textes ("Set the Fire to the Third Bar") et le groupe parfaitement en place sur ses instruments, Snow Patrol offre une excellente tranche de pop à ces années 2000 et nous rappellent qu'au final, nous avons peut-être traversé une période pas si dégueulasse en terme de music mainstream.


Très bon   16/20
par Bona


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
174 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Parmis ces biopics musicaux, lequel préferez vous ?