Architecture In Helsinki

Moment Bends

Moment Bends

 Label :     Modular 
 Sortie :    vendredi 08 avril 2011 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Quatre ans de silence. C'est bien ce qu'il fallait pour rompre avec l'aura encore vivifiante de Fingers Crossed et le ballet de pépites carillonnant qui suivit, et essayer de refaire parler de soi. Pas facile de perpétuer de la pop bricolée sans bouger d'un pouce. Rapidement répétitives les petites tubes minimaux d'Architecture In Helsinki ont vu leurs structures policées et travaillées, laissant l'éclat brut des premiers jours, sans qu'il n'y ait pourtant de vrai rupture (Places Like This avait le cul entre deux chaises). Moment Bends corrige tout ça, faisant prévaloir la production devant l'authenticité naïve et béate des australiens. Le groupe pense qu'il est une bonne chose de remettre au goût du jour les synthés 80's kitchoux, dans le format pop de la même époque, et met au placard sa petite fanfare espiègle. Or, à avoir persévéré dans le bidouillage pendant trois albums, Architecture In Helsinki a un train de retard et leur goût du jour date d'hier. Leur menu est déjà dépassé et même investi par des groupes qui s'en sortent mieux comme I'm From Barcelona qui n'a pas perdu son badinage pour autant ou encore Metronomy qui a bien mieux digéré les mêmes influences à travers les claviers vintage (pour ne citer qu'eux). Pire, à avoir fredonner toujours les mêmes rengaines, les architectes se sont abrutis et ne sont plus capables de faire preuve d'inventivité. Ce qu'ils pondent est d'un vide affligeant, irritant de voix mièvres et surfaites (refaites ? sur "W.O.W" qui rappelle celles qui polluent les ondes FM) et de mélodies creuses déjà vues, gloubi-boulga croisant sans crainte ni éthique Prince et Mika. "Desert Island" et "That Beep" ne rivalisent pas d'un poil avec "Lemon Tree" et "I Just Can't Get Enough" qui les relèguent au rang d'ersatz pas foutus de faire mieux qu'il y a vingt ou trente ans ! On cherche alors le second degré sans succès. Le constat est sans appel : Architecture In Helsinki ne propose plus rien, Moment Bends sent le vinyle (la matière hein) et la poussière.


Mauvais   5/20
par TiComo La Fuera


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
659 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Les concours sur XSilence, vous en pensez quoi?