Spectrum

Forever Alien

Forever Alien

 Label :     Space Age 
 Sortie :    mardi 12 août 1997 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Une onde arrive, se tortille, se vrille, jusqu'à disparaître...Puis réapparaître, déformée, une nappe maintenant, se superpose, une voix d'outre tombe, susurrée, surannée, qui nous invite & invoque....
Spectrum nous livre ici un album éminemment claustrophobe, voire simplement phobique, chacun peut le voir comme il veut, mais personne n'en sortira indemne.
"Feels Like I'm Sleeping Away", "The Stars Are So Far Away", tout est dans la distance, dans le rapport presque physique à la machine, à la continuité, on pourrait presque même parler de drone ici, tant les sons s'étirent à l'infini. Une espèce de krautrock mental, un voyage, une torture mentale sans douleur, comme le définit si bien le titre "Close Your Eyes & You'll See". Chamanique oui, encore une fois, ce terme est vraiment approprié à cet album de Spectrum. un état de transe, une ouverture sur un vide magnétique..."Delia Debrashire", on tombe, une chute sans fin, mais sans peur, une présence cotonneuse permanente nous empêche de regarder, de voir, juste l'envie de retourner son regard vers l'intérieur, se voir en dedans. "Owsley" nous sature, nous terrifie, ce prêche affole, un labyrinthe synthétique, comme si le Jack de Shining nous poursuivait, hache à la main (je suis sur que ça parle à tout le monde cette impression d'angoisse)...superposition,saturation presque ; Spectrum nous offre encore là une odyssée miraculeuse, à travers son esprit malade, pour mieux explorer le nôtre...Introspection on appelle ça en psycho. En musique, on appelle ça Forever Alien.


Excellent !   18/20
par X_Lok


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
120 invités et 1 membre :
Happy friday
Au hasard Balthazar
Sondages
Pour toi, la réponse à la grande question sur la Vie, l'Univers et le Reste est :