Cold Cave

Love Comes Close

Love Comes Close

 Label :     Matador 
 Sortie :    mardi 03 novembre 2009 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Derrière cette pochette que j'ai tout d'abord ingénument prise pour celle d'un album d'Antony And The Johnsons se cache une excellente sortie de 2009, pas loin d'entrer dans mon top 10 de l'année. En à peine 31 minutes, le groupe américain délivre neuf petits tubes entre synthpop et electroclash. Beats catchy, boucles obsédantes et gentiment noisy sur lesquelles se posent tantôt un chant féminin doux et éthéré, tantôt un chant masculin plus grave et distant. C'est le cas sur le deuxième titre, éponyme, qui a la particularité d'avoir une orientation tout à fait post-punk (sans délaisser l'électronique) avec l'apparition d'une guitare coldwave du plus bel effet. Le tube de l'album, tout en mélancolie, et paradoxalement pas le titre le plus catchy. On regrette d'ailleurs un peu qu'il n'y ait pas plus de titres dans ce style... Le reste est clairement plus dans une veine synthpop, parfois dansante, alliant une certaine fraîcheur à un esprit farouchement eigthies aussi dark que sexy. Cold Cave n'hésite pas non plus à alterner titres sombres et morceaux plus naïfs, comme en témoigne l'enchaînement "Heaven Was Full" / "The Trees Grew Emotions and Died". Une petite perle du revival eighties qui brasse large, de la new wave au gothique, et en ressort comme un condensé électronisé très addictif. La seule sortie valable de Cold Cave, qui s'éparpille autour en maxis et collaborations moins soignées, et sans l'efficacité pop de ce Love Comes Close.


Très bon   16/20
par Jumbo


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
46 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Combien dépensez vous par mois pour vos disques