Tuxedomoon

No Tears

No Tears

 Label :     Time Release 
 Sortie :    1978 
 Format :  Single / Vinyle   

No Tears est le second single de Tuxedomoon. Enregistré à San Francisco, en 1978, le groupe le jouait quand il assurait la première partie de Devo. Le line up changera quand le groupe s'exilera en Europe. On trouve ici le duo fondateur Steven Brown (chant, claviers) et Blaine L. Reininger (violon, guitare), mais aussi le second chanteur Winston Tong. Peter Principle n'a pas encore rejoint le collectif. Point de basse, donc. En revanche, un guitariste et un batteur sont de la partie.
Le single vaut surtout pour le morceau-titre "No Tears", devenu un classique (enfin... tout est relatif). Peut-être le meilleur morceau du groupe, mais aussi le plus atypique de la discographie du groupe, qui en fait même une exception totale, qui ne sera jamais renouvelée. Et sans doute aussi le plus accessible (enfin... tout est relatif). Idéal pour danser la new-wave – mais une new-wave semblant sortie d'un cauchemar sixties. "No Tears" est un OVNI inclassable, qui se différencie des autres titres de Tuxedomoon par un rythme entraînant (presque punk) et une évidence mélodique qui le rendraient presque pop (enfin... tout est relatif). Musicalement, se mêlent un riff d'orgue vintage dévastateur, une guitare mécanique, un chant maladif mais vigoureux, qu'on pourra trouver clownesque ou malsain, des paroles enfin simples (enfin... tout est relatif) et qui sonnent presque comme un hymne (ce "no tears for the creatures of the night"). Le tout suscitant une impression – ou plutôt, des impressions – inqualifiables, à la fois rétros et avant-gardistes, ce qui en fait un morceau intemporel ou du moins hors du temps.


Parfait   17/20
par Gaylord


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
133 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Combien dépensez vous par mois pour vos disques