Laibach

Laibach

Laibach

 Label :     SKUC 
 Sortie :    samedi 27 avril 1985 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Laibach publie son premier album en 1985, soit cinq ans après la création du groupe. On est encore loin des reprises martiales et gutturales de tubes pop/rock qui feront la renommée du groupe (Opus Dei) seulement deux ans plus tard. Cet album est un disque de musique industrielle, pure, dénuée de sonorités electro, de rock ou de metal. Quelques rythmes martiaux émergent en symboles de la guerre, mais le plus souvent, on a l'impression de croupir dans les prisons de Tito. Les huit pistes forment un marasme métallique, déprimant et hautement toxique; c'est totalement dépouillé, presque intégralement instrumental, et vraiment glauque. Pas un disque à écouter seul dans le noir absolu (oui bon je sais qu'il y a des amateurs)...
Laibach, à travers ce disque, illustre les deux penchants de l'industriel, sa dimension politique et provocatrice, et ses sonorités oppressantes semblant venir d'une usine possédée. Un album très sombre, monotone et inquiétant, parfois presque reposant...


Bon   15/20
par Jumbo


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
161 invités et 1 membre :
Chaurionde
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans la série "C'est (devenu) trop chiant, ne me parlez plus d'eux!", vous désignez:


The Arcade Fire
Arctic Monkeys
Baby Shambles
Clap Your Hands Say Yeah !
Dionysos
I Am X
Interpol
Mogwai
Placebo
Radiohead