Kaiser Chiefs

Off With Their Heads

Off With Their Heads

 Label :     B-Unique 
 Sortie :    lundi 20 octobre 2008 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Bonne nouvelle pour les amateurs de pop Britsh ! Alors que la vague fluo/new-rave déferle sur l'Angleterre, avec son lot d'horreurs (Late of the Pier) comme de merveilles (Friendly Fires), les Kaiser Chiefs et leur album Off With Their Heads assurent le contrepoint, en livrant une pop traditionnelle d'excellente facture. La recette du groupe n'a toujours pas changé : des pop-songs dont l'origine est à chercher du côté de Blur période The Great Escape, soutenues par de grosses guitares et des refrains enjoués.
Le premier morceau constitue l'unique surprise du disque. Sur "Spanish Metal", le groupe nous convie à une corrida, où la guitare tente d'apprivoiser les charges d'une batterie lourde comme un taureau. Passé cette excellente entrée en matière on est en terrain archi-connu, et c'est tant mieux !
D'un côté, on trouve les tubes, les singles évidents. "Never Miss a Beat", "You Want History" et "Half The Truth" sont dans la plus pure tradition du tube made in Kaiser Chiefs. Riff de guitare impeccable, ryhtmique sautillante, refrain jouissif et bien sûr le chant fédérateur de Ricky Wilson. Une mention spéciale pour le rigolo "Never Miss a Beat" et ses paroles qui feront sûrement un tabac en concert (‘Oh It's Cooooooool to Know Nothing !').
De l'autre côté des titres un peu plus calmes mais néanmoins excellents. On mettra dans cette catégorie le groovy "Good Days Bad Days", à la ligne de basse entêtante, la jolie comptine "Always Happens Like That" où le piano et les chœurs de Lily Allen font des merveilles, mais surtout la ballade qui clôt l'album, l'excellente "Remember You're A Girl", où le groupe méconnaissable, tâte de la ballade Lenonnienne, pour un petit bijou de douceur.

Bien sûr, on trouve quelques titres plus faibles. "Like It Too Much" et "Can't Say What I Mean" sont mélodiquement pauvres et plus racoleuses que fédératrices. Mais franchement, ces deux morceaux en deçà sont rapidement oubliés lors de l'écoute euphorisante de ce très bon album, où la voix de Ricky Wilson fait des merveilles. Les Kaiser Chiefs sur les deux-tiers de Off With Their Heads atteignent une aisance insolente dans le domaine de l'élaboration du tube pop. La recette finira sûrement par s'essouffler un jour, mais assurément ce n'est pas pour aujourd'hui: le groupe livre encore bien plus de tubes que de pop-songs peu inspirés !


Bon   15/20
par Vamos


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
243 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Si tu ne pouvais en ressusciter qu'un ?


The Minutemen
Nirvana
Elliott Smith
Morphine
The Ramones
Joey Ramone
Jeff Buckley
Vic Chesnutt
Jay Reatard