Kaiser Chiefs

Yours Truly, Angry Mob

Yours Truly, Angry Mob

 Label :     B-Unique 
 Sortie :    lundi 26 février 2007 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Nous y voici, L'étape du deuxième album, le moment de vérité.
Yours Truly, Angry Mob, c'est globalement avant tout, une petite déception, on a le sentiment que Kaiser Chiefs a un peu perdu cette signature, ce son qui leur est propre, celle qui marqua définitivement l'univers indie rock avec Employment. On ressort des premières écoutes l'impression que le groupe est tombé dans une alternative musicale plus classique, avec des riffs et des mélodies bien plus conventionnelles.
Mais au fond qui n'a jamais été un peu déçu par le passage obligé du 2ème album ?
Mis à part quelques fans hystériques aveugles, presque personne.
Et pourtant ça commence pas trop mal : dès le premier morceau, on retrouve la puissance, l'orgueil et la légèreté typiquement Kaiser Chiefs, "Ruby" de son petit nom est le nouveau tube rock du moment.
Mais après ça, on reste plus sceptique sur pas mal de titres. En guise d'exemples parmi d'autres, "The Angry Mob" est une chanson pop rock sans réelle profondeur, "Heat Dies Down" est un morceau classique aux refrains faciles (mais entêtants) et on s'ennuie ferme sur "High Royds", vide d'âme et d'idées..
Mais à coté de ces quelques morceaux sans réel intérêt, on réalise que cette nouvelle galette possède de réels trésors autres que le gros tube, aisément abordable, car ce disque est quand même très facile d'accès. Et puis évidemment, on retrouve aussi un peu partout cette éternelle ironie, autant dans les propos tenus par Ricky que dans le style vocal adopté. Et c'est un point important: c'est aussi ce qui a fait la différence Kaiser Chiefs avec beaucoup d'autres formations.
Petites déceptions vites oubliées, au profit de très bons morceaux très bien aboutis. Une nouvelle bonne surprise.


Parfait   17/20
par TheWayYouSmiled


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
286 invités et 2 membres
Happy friday
Heywood Jublomi
Au hasard Balthazar
Sondages
Levé du mauvais pied, je suis plutôt "réac'n roll" : Ras-le-bol...