Cranes

Adrift

Adrift

 Label :     Dedicated 
 Sortie :    vendredi 01 janvier 1993 
 Format :  Maxi / CD   

Ce E.P. des Cranes se compose de trois titres : "Adrift", "Everywhere" et "Underwater." Nous retrouvons les deux premiers sur l'album Forever, "Adrift" étant ici proposé dans une version légèrement écourtée.
Chroniquer du Cranes est un exercice difficile car leur rock, à mi-chemin du gothique et de la cold wave, le tout saupoudré d'influences pop et de dissonances, est unique, original et foncièrement énigmatique. En temps normal, la voix d'Alison me hérisserait le poil. Je ne supporterais pas plus d'une minute ce timbre rappelant une Vanessa Paradis gamine, mais non, j'ai beau écouter et écouter encore, il m'enchante (ce qui n'est pas le cas de V.P. soit dit en passant...) Sans doute est-ce cette chanteuse si particulière qui fait tout l'attachement que l'on peut avoir pour les Cranes.
"Adrift" débute de façon très épurée. La voix est lointaine, la musique aussi froide que les pieds de votre compagne un soir d'hiver (ou qu'une truffe humide de chien dans le cou, c'est au choix), mais à la fin de la deuxième minute, le son explose, la batterie martèle et les guitares grésillent dans une envolée bruitiste qui vous laisse pantois (rien que ça.)
"Everywhere" demeure selon moi une des plus belles compositions des Cranes et supporte très bien la position "repeat", dont j'abuse. Ce morceau n'est absolument pas technique ou recherché dans sa construction, les arrangements n'ont rien d'ébouriffants, il est juste parfait dans ses accords acoustiques, sa mélodie et l'atmosphère qu'il développe.
"Underwater" conclut parfaitement ce E.P., avec un son de basse bien rond, quelques cordes et toujours cette voix enfantine et désabusée, sensuelle et ingénue, qui murmure à votre oreille. Un titre lent, en forme de comptine, qui laisse un goût de trop peu dans la bouche.
Ce mini n'apporte donc rien de véritablement nouveau aux fans des Cranes (à moins qu'"Underwater" soit un inédit car je ne l'ai pas retrouvé dans leur discographie) mais il constitue une excellente entrée en matière pour tous ceux qui voudraient découvrir ce groupe atypique. A écouter de toute façon, le temps de fumer une cigarette en rêvassant...


Bon   15/20
par Arno Vice


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
173 invités et 1 membre :
Chpels
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans quelle tranche d'âge vous situez-vous ?