Daniel Johnston

Continued Story/Hi, How Are You (The Unfinished Album)

Continued Story/Hi, How Are You (The Unfinished Album)

 Label :     Eternal Yip Eye Music 
 Sortie :    2005 
 Format :  Compilation / CD  Vinyle   

Je me rappelle bien la première fois que j'ai entendu parler de ce drôle de bonhomme aux allures de boulanger qui aurait trop mis son nez dans la farine. Je me souviens de l'enthousiasme du présentateur télé devant le génie de ce gars qui n'avait l'air de rien d'autre qu'un mec gonflé aux médocs.
Le voilà, débarquant sur le plateau habillé comme un SDF, les cheveux gras et la tête de quelqu'un qui se réveille après un sommeil profond de 48 heures. Grattant sa guitare désacordée avec l'assurance d'un mec qui aurait peur de sa 6 cordes. Chantant presque (totalement) faux, d'une voix fébrile et désesperée, comme si l'envie de pleurer le prenait tous les 2 mots.
Un gars bizarre... certes. Rongé par la dépression... certes. Mais aussi un des songwriter les plus intéressants et attachants ainsi que, sans savoir dessiner, un illustrateur hors pair.
Un artiste complet mais fragile, adulé par un tas d'autres personnalités de la musique indé: de Kurt Cobain à Jeffrey Lewis en passant par Tom Waits pour ne citer que les plus connus.

Continued Story / Hi, How Are You rassemble ses premiers enregistrements studios, ce qui n'empêche pas de retrouver le son Lo-Fi caractéristique de ses premiers albums. Autant vous dire que ceux qui ont peur des grésillements peuvent passer leur chemin. Sur cet album, la technique n'a aucune importance (malgré beaucoup de talent au piano!), peu importe la façon et les moyens, ce qui compte c'est jouer et laisser venir les chansons comme elles viennent.
Les morceaux sont parfois d'une simplicité déconcertante. Les mélodies intimistes, entrecoupées de sons bizarres et d'autres enregistrements pris sur la tas, sont livrées à l'état brut avec beaucoups de sensibilité.
Avec sa voix de Mickey sous prozac, Daniel Johnston est maître dans l'art de composer des comptines pleines de fantaisie, de science fiction et surtout d'émotions. Peut être trop pour lui. On raconte que le bonhomme aurait trouvé entre autre son inspiration dans l'amour qu'il portait pour une fille qui aurait préferé partager sa vie avec un croque-mort plutôt qu'avec lui, c'est vous dire...


Excellent !   18/20
par Math


 Moyenne 18.50/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 17 avril 2009 à 00 h 00

Cet album est l'association bizarre entre 2 cassettes bien différentes de Dan Johnston. Hi, How Are You tout d'abord est enregistré en 1983 et est caractéristique du Johnston des premières années : s'enregistrant à l'arrache sur un magnétophone, Johnston capte tout. Extraits de shows radios et TV, petits bouts de chants a capella, mais aussi des chansons terriblement touchantes. "Walking The Cow" par exemple, enregistré sur son fameux piano-jouet est d'une beauté et d'une mélancolie sublime. "A Walk In The Wind" ou "Hey Joe" sont sans doutes les autres perles qui finiront par convaincre Cobain à porter à de nombreuses reprises le T-shirt représentant la pochette de cet album. Cette cassette est très représentative du style Lo-Fi, bien que ce soit totalement involontaire de la part de Johnston. Il deviendra accidentellement l'idole de toute une génération d'artistes refusant les sirènes des majors et leur son poli et commercial.
En 1985, Johnston commence à aller vraiment mal, sa maladie se faisant de plus en plus grande, il contrôle mal ses états dépressifs et ses coups de folie légendaires. Mais il continue d'enregistrer ses chansons, ou l'on peut facilement lire toute la vie de l'auteur, notamment son grand échec amoureux avec la fameuse Laurie. Bref Continued Story est mis en boîte en 1985, et est un peu mieux enregistré que son prédécesseur, avec l'aide d'un groupe de rock pour plusieurs chansons. Le résultat est là aussi miraculeux : une merveille pop comme "It's Over" finit de démontrer que Dan Johnston a un talent digne des Beatles pour les mélodies. On pourrait parier que si le bonhomme aurait été sain d'esprit, avec une voix plus standard et un son de bonne qualité, ces chansons auraient pu être aussi populaires que celles de John, Paul, George & Ringo.
Exceptionnel ! !   19/20







Recherche avancée
En ligne
187 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Fermez les yeux, je vous dis "Musique", vous voyez :