Built To Spill

Ultimate Alternative Wavers

Ultimate Alternative Wavers

 Label :     C/Z 
 Sortie :    vendredi 10 septembre 1993 
 Format :  Album / CD  K7 Audio   

J'étais assez surpris de l'absence de chronique sur ce premier disque de Built To Spill, groupe ô combien reconnu dans le petit monde du rock alternatif. La pression est donc forte sur mes épaules de défricher le terrain, surtout pour une première chronique de ma part.
Premier album donc du groupe de Boise, Idaho, paru chez C/Z Records, à la pochette "particulière" (j'ai rarement vu plus moche). On trouve déjà ce qui va faire le succés (relatif) du groupe, à savoir du rock à guitares mélodique et un brin mélancolique.
Le son est plus sale et l'atmosphère plus triste que sur les productions futures du groupe, le grunge n'est pas loin, Built to Spill se place à mi-chemin entre Dinosaur Jr (pour les solos de guitares à ralonge) et Pavement (pour le coté je-m'en-foutiste, slacker et fatigué). Les compos sont dans l'ensemble plutôt lentes avec un petit coté noise pas désagréable tout en restant très mélodique et toujours un petit plus, un riff, une intonation, qui fait toute la différence. Les solos de guitares sont omniprésents (comme à chaque fois) sans être lassants (comme à chaque fois).
Brefs, sans m'éterniser sur chaque morceau, si vous aimez Dinosaur Jr, Pavement, Screaming Trees, Crazy Horse ou le grunge en général, ce disque est fait pour vous. Pour ceux qui connaissent déjà le groupe, ils ne seront pas surpris outre mesure si ce n'est pour le son plus "crade" que par la suite, moins pop. Personnellement j'ai une petite préférence pour ce disque justement pour ce coté sales typique du rock du début des 90's.


Parfait   17/20
par Eddie


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
263 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans la série "C'est (devenu) trop chiant, ne me parlez plus d'eux!", vous désignez:


The Arcade Fire
Arctic Monkeys
Baby Shambles
Clap Your Hands Say Yeah !
Dionysos
I Am X
Interpol
Mogwai
Placebo
Radiohead