Built To Spill

Keep It Like A Secret

Keep It Like A Secret

 Label :     Warner 
 Sortie :    mardi 02 février 1999 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Si Built To Spill est depuis longtemps considéré comme une référence du rock alternatif dans tous les milieux plus ou moins indépendants, c'est certainement grace à ce genre de disque. Keep It Like A Secret n'est pas parfait, mais s'il l'était, je ne serais sûrement pas en train de vous en parler. Ce qui plaît chez Built To Spill, c'est avant tout sa spontanéité: on ne se trouve pas face à un disque surjoué, surproduit, malgré l'étiquette Warner qui plane au dessus de lui. Et j'en parle car, à l'évidence, cette étiquette joue un rôle très important dans Keep It Like A Secret.

Ici, Built To Spill a laissé de côté ses longues envolées plus ou moins expérimentales pour se concentrer sur un format plus 'major dans l'âme', autour des 3-4 minutes par titre. Mais, forçant le respect, le groupe a réussi à maintenir son identité: les titres proposés restent encore à mille lieues de ce qu'on a l'habitude d'entendre à la radio. Plus direct, plus instinctif, Built To Spill devient plus abordable sur cet opus 1999. Il s'offre à un auditoire élargi, comme avait pu le faire auparavant des monstres reconnus comme Pavement, voire même les Pixies. Des références de choix pour un exploit peu commun.

Alors bien sûr, on regrettera que les titres offerts sur Keep It Like A Secret n'étonnent pas autant que ceux de Perfect From Now On, leur premier album chez Warner. Ou en tout cas, on regrettera qu'ils ne laissent plus plâner autant de doute sur leur évolution intrinsèque. En échange, on aura dix titres assez différents les uns des autres, bien construits et bien enchaînés. La voix de Doug Martsch, reconnaissable entre mille, est au point culminant de la carrière du groupe, pour nous offrir notamment un single incroyable : "The Plan". Et, pour couronner l'exercice, un morceau dépassera tout de même les 8 minutes pour un grand moment de plaisir sur "Broken Chairs". La caractéristique principale de Built To Spill reste présente sur tout l'album, avec ses guitares tantôt ronflantes, tantôt apaisantes, saturées ou pas, qui fournissent un tourbillon frénétique d'accords dans des rythmiques très travaillées. C'est donc un pari réussi pour Built To Spill, avec une belle transition vers un rock plus brut et plus accessible, sans renier une once de son passé proche.

Même si l'album s'avère au final moins exceptionnel que Perfect From Now On, Keep It Like A Secret est un disque performant, créatif et étonnant, qui mérite une bonne place dans votre discothèque alternative.


Bon   15/20
par Sinoc


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
308 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Fermez les yeux, je vous dis "Musique", vous voyez :