Built To Spill

Barcelone - Espagne [Primavera Sound Festival - ATP Stage] - vendredi 01 juin 2007

 Built To Spill
Dire que j'attendais beaucoup de Built To Spill est un euphémisme ! Et bien m'en a pris; puisque si malheureusement, divers problèmes de son ont quelque peu "saboté" le set des Américains, leur prestation en elle-même aura plus que répondu à mes attentes !

3H00 du matin: Built To Spill est déjà sur scène, mais rien ne se passe... Les réglages de son s'éterniseront quelques instants avant que ne débute réellement le set du combo de l'Idaho. Il y aura bien encore quelques problèmes techniques par la suite tels que larsens, et divers désagréments avec les micros, mais rien qui suffira à déstabiliser le quintette, loin de là !
Evidemment, le groupe aura mis l'accent sur leur (excellent) dernier né You In Reverse, même s'ils n'oublieront pas de jouer certains de leurs précédents morceaux. Le set que va délivrer Built To Spill va ainsi s'avérer des plus épiques à l'image du génial et tant attendu "Goin' Against Your Mind", remanié et présenté dans une version dantesque au final noisy et encore plus fédérateur que sur disque. Un grand moment ! C'est que le groupe de Doug Marsch a matière a proposer un set plus qu'excellent: si "Conventional Wisdom", "Liar" ou "Wherever You Go" sont donc là pour défendre You In Reverse, les fans de la première heure trouvent également leur compte avec des versions survitaminées de "The Plan" ou du très beau "Made-Up Dreams".
Built To Spill n'a donc juste qu'à dérouler pour que la magie opère. C'est que sous leurs allures laxistes de bûcherons barbus débonnaires, se cachent en réalité de fabuleux pop-songwriters.
Et lorsque que la bande de Marsch dope ses compositions à l'électricité leur insufflant une dynamique et une puissance insoupçonnée sur galette, chacun des morceaux se retrouve transformé en une petite bombe d'énergie irrésistible sans pour autant outrepasser les passages plus délicats de certains titres. Built To Spill avait décidé de ne laisser aucun doute quant à leur talent de composition et surtout quant à leurs qualités scéniques. Un vrai grand concert que rien n'aura su entraver... pas même les quelques ennuis techniques ont auront été bien vite oubliés.

"Fuckin' awesome, man !" aura été la phrase de la soirée...


Excellent !   18/20
par X_Jpbowersock


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
141 invités et 1 membre :
Zebulon
Au hasard Balthazar
Sondages
Pour toi, la réponse à la grande question sur la Vie, l'Univers et le Reste est :