Blind Melon

For My Friends

For My Friends

 Label :     Adrenaline 
 Sortie :    mardi 22 avril 2008 
 Format :  Album / CD   

Tout le monde l'a peut-être oublié mais Blind Melon a sorti un des plus magnifiques albums des années 1990 avec Soup. Alliage parfaitement réussi entre la scène grunge de l'époque et des influences folk et americana tout droit issues du sud des Etats-Unis, le tout saupoudré d'une pincée de Neil Young toujours plaisante. Le groupe stoppa ses activités avec la mort de Shannon Hoon, son chanteur à la voix miraculeuse. Et, comme Alice In Chains, la reformation de Blind Melon semblait difficile, voire même impossible, tant leurs chanteurs respectifs ont posé leurs empreintes inimitables sur des albums désormais adulés.
Après plusieurs essais infructueux et insatisfaisants, le groupe trouve enfin en Travis Warren le remplaçant adéquat. Et on comprend tout de suite la raison de ce choix : le timbre et la diction de ce chanteur se rapproche en effet très fortement de son prédécesseur. Tellement d'ailleurs que l'on a souvent la désagréable impression qu'il tente de singer le style de Shannon Hoon. Ce n'est certes pas facile de succéder à un chanteur aussi talentueux et original mais Travis Warren tombe de fait souvent dans la parodie. Il aurait sûrement gagné en crédibilité à tenter de poser ses propres marques sur la musique du groupe.
A ce niveau également For My Friends est un peu décevant. Le son est très bon, on retrouve les ambiances chaudes et amicales du groupe mais, comparés aux précédents albums, le tout manque grandement de saveur. Exit les arrangements cajuns, les banjos, flûtes, harmonicas et autres cuivres. L'atmosphère en devient moins sombre mais on aurait vraiment adoré retrouver cette folie bienfaitrice. Reste tout de même un bon petit paquet de morceaux fort sympatoches sentant bon le blues seventies et sur lesquels l'ombre du Zeppelin plane toujours autant. La plupart des mélodies font mouche et ont fortement tendance à s'inscrire inexorablement dans la tête. Ce disque se parcourt donc réjoui, apaisé et sans que la lassitude ne se fasse ressentir. Et c'est bien là l'essentiel !

Pour résumer : For My Friends vaut tout de même son pesant de cacahuètes mais, pour les trois cancres du fond, il est IMPERATIF de se jeter sur Soup pour mesurer tout le talent de Blind Melon. Et après ne venez plus parler des Black Rebel machins et autres cochonneries du même genre...


Sympa   14/20
par Abe-sapien


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
137 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Les Pochettes de disques, elles vous font quel effet ?