The Rose Of Avalanche

Never Another Sunset

Never Another Sunset

 Label :     Avalantic 
 Sortie :    1989 
 Format :  Album / CD   

Never Another Sunset est l'album qui constitue sans doute l'apogée de The Rose Of Avalanche, groupe extrêmement méconnu, même au sein de l'intelligentsia gothique.
Le combo provient de Leeds, ville industrielle sinistrée du Nord de l'Angleterre, tout comme Skeletal Family, Red Lorry Yellow Lorry, Salvation, les March Violets, The Mission et surtout, les Sisters Of Mercy (tous ces précédents groupes étant d'ailleurs liés à ces derniers d'une façon ou d'une autre). Des Sisters Of Mercy, The Rose Of Avalanche ont retenu la voix d'outre-tombe – quoique le chant de Philip Morris se rapproche aussi beaucoup de celui de Lou Reed –, le côté grandiloquent, les mélodies subtiles, l'aspect sombre et torturé, les guitares tranchantes, la basse mélodique et puissante à la fois ; même la batterie rappellerait presque Doktor Avalanche (la célèbre boîte à rythmes des Sisters Of Mercy). Toutefois, contrairement à beaucoup de groupes, The Rose Of Avalanche n'est en aucun cas un sous-Sisters Of Mercy. Au contraire, ils ont su trouver leur propre identité, leur son est d'ailleurs nettement plus rock, presque seventies, ce qui les rapproche un peu de The Mission, mais avec un son plus sale et plus vintage. De plus, leurs compositions sont variées, ce qui n'est pas le lot de tous les groupes de ce genre (je pense notamment aux March Violets).
L'album s'ouvre sur "What's Going Down?" par de délicats arpèges tout en retenue ; puis arrivent brusquement une guitare saturée, la basse et la batterie. "Nowhere To Run" est presque aussi bon, avec sa basse très en avant et ses guitares qui s'entrecroisent – marque de fabrique du groupe et de l'album. "You Don't Belong" est un peu moins bon, moins original aussi. Mais les choses repartent de plus belle avec "The Devil's Embrace", morceau lent qui commence par des accords de guitare acoustique 12 cordes (décidément, qu'est-ce que je peux aimer cet instrument !!!) et monte progressivement en puissance pour finir par des déluges de décibels. "The World Is Ours" (bonus track sur le CD) est un titre nettement plus rapide, et tout aussi excellent, avec une guitare orientalisante en "hammer-pull off" (autre marque de fabrique du groupe et de l'album). "Mistakes" (bonus track sur le CD) : encore un morceau magique, avec un très beau refrain. "Never Another Sunset" est un morceau lent, mélancolique et majestueux, commençant par des guitares acoustiques 12 cordes entrecroisées qui se complètent parfaitement, avec là encore un refrain imparable. Avec "Delusions", peut-être le meilleur titre, le tempo s'accélère à nouveau, le chant est poignant, les guitares affûtées, le morceau s'achevant par un passage magnifique à la guitare classique. "Her Fatal Charm" rappelle un peu Joy Division. Très bon morceau, lent lui aussi (ils maîtrisent parfaitement ce registre) "Don't Fly Too High", un titre mid-tempo, est très métallique, presque hard rock. "A Romantic Vision" : encore un morceau lent et majestueux qui monte peu à peu en puissance, une vraie merveille.
Never Another Sunset est donc un excellent album, sans doute le meilleur du groupe. Les deux suivants ne seront malheureusement pas à la hauteur...


Excellent !   18/20
par Gaylord


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
141 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Où habitez vous ?